22 Fév 2019

Overkill : The Wings Of War

Album : The Wings Of War

Style musical : Thrash métal

Compagnie : Nuclear Blast

NOTE : 8/10

Fer de lance du thrash métal américain aux côtés de groupes comme Testament,le Big Four(Metallica,Megadeth,Slayer,Anthrax), Kreator ou encore Exodus. Overkill propose son 19e album studio "The Wings Of War". Les thrasheux du New Jersey ont habitué leurs fans à des sorties d’album assez rapprochées, en moyenne tous les deux ans.

Un album d'Overkill est toujours efficace et l’on n’est jamais déçu, car l’on sait à quoi s'attendre : du thrash métal aiguisé,agressif et assez mélodique. La rapidité et la technique sont toujours au rendez-vous, et ce, après presque 40 ans de carrière!!

Le charismatique chanteur Bobby "Blitz"Ellsworth,fondateur du groupe, reste aussi impressionnant dans ses performances vocales, se mêlant parfaitement aux guitares saturées et à la double pédale ultra-carrée. Le résultat est au-delà des espérances. Avant de l'écouter, je ne m’étais fait aucune attente; la surprise est de taille! Je qualifierais cet album d’intemporel pour sa sonorité et son mixage qui rappellent les années 1980.

On est dans le bain dès le début. L'album commence par le morceau Last Man Standing, chanson très accrocheuse dont l’introduction fait penser à une guerre nucléaire.

Believe In The Fight et son introduction de batterie qui sonne très thrash métal années 80. Les choeurs dans ce morceau amènent un côté mélodique assez intéressant.

Head Of A Pin, premier single de cet album, est peut-être pour moi le morceau le moins accrocheur et le moins intéressant.

Batshitcrazy rien à dire de spécial sur ce morceau, l'énergie est toujours au rendez-vous.

Distorsion est, à mon avis, l’un des meilleurs titres de cet opus; introduction guitare acoustique et électrique pour ensuite un riff très agréable. Morceau le plus heavy et le plus sombre de l'album.

A Mother's Player : morceau hyper accrocheur dont la mélodie vous restera longtemps en tête! Solo de guitare bien plaisant.

Welcome To The Garden State sonne très punk hardcore old school avec la touche Overkill comme il faut...

Where Few Dare To Walk : morceau assez lassant, un des titres les moins travaillés à mes yeux. 

Out On The Road-Kill : chanson la plus agressive et énergique de l'album.

On termine en beauté par le sublime Hole In My Soul, oppressant à souhait!

En bref, voici un grand album d'Overkill, qui nous joue du Overkill, point final. Sans fioriture ni tralala,juste du bon qui enchante nos oreilles!


Lu 2007 fois Dernière modification le vendredi, 22 février 2019 04:27
Évaluer cet élément
(3 Votes)