27 Fév 2019

August Burns Red – Phantom Session EP (2019)

Album : Phantom Session

Style musical : Metalcore/instrumental

Compagnie : Fearless Records

NOTE: 10/10

August Burns Red est de retour deux ans après Phantom Anthem, pour présenter Phantom Session EP, un extended play d’une durée d’un peu plus de vingt minutes qui incorpore les séances d’enregistrement du huitième opus du groupe de métalcore américain. Le résultat est un véritable baume pour les oreilles et un vrai bijou nostalgique pour les amateurs de jeux vidéo.

Pour commencer, la composition musicale est au cœur de l’album. Plus mélodique, la présence très marquée de nombreux instruments, dont la guitare, la batterie, les claviers et le violon offre un côté plus classique, laissant une grande liberté à l’instrumentation des pièces.

Le premier morceau de l’album est le plus récent single, Midnight, qui est une chanson puissante, évoquant les batailles intérieures menées par chaque être humain. C’est un excellent titre, qui mêle avec justesse la guitare et le rythme, dans lesquels s’ajoute la voix forte et criarde du chanteur. Néanmoins, si la voix de Jake Luhrs est bien présente dans cette première chanson de l’album, il s’effacera pour la suite : quatre pièces instrumentales, mais qui ont toutefois le mérite d’être bien appréciées du public.

On ne peut ignorer l’excellente reprise du fameux thème de The Legend of Zelda, une adaptation fidèle au style d’August Burns Red, et qui offre certainement un moment intense et nostalgique à l’auditeur. Le vidéoclip de l’enregistrement a été dévoilé en janvier dernier et semble avoir fait l’unanimité quant à la qualité de la reprise dans son ensemble : impeccable.

L’album se poursuit avec une pièce aux contrastes frappants, Laniakea. Elle débute tout en douceur, puis l’intensité monte progressivement en même temps que la vitesse du rythme. À son écoute, l’auditeur est bercé par la cadence de la mélodie et les solides riffs de guitare, qui le transportent dans une ambiance fantaisiste.

Le quatrième morceau s’intitule Coordinates Reprise, une version pondérée et acoustique de la pièce Coordinates figurant dans Phantom Anthem. Le thème principal de la pièce ainsi revisité transporte le public dans un monde cinématographique et rêveur, laissant place à une fascinante aventure.

Phantom Session EP se conclut avec une reprise de The Frost, complètement repensé, au ton très électronique. Le rythme de la chanson est donné principalement par le clavier MIDI, qui fait appel à la technologie. Belle expérience sonore!

Enfin, August Burns Red a trouvé une belle façon de redonner à ses fans en sortant son dernier EP, le 8 février dernier. À l’écoute de Phantom Session EP, le public s’embarque dans une grande épopée émotionnelle. On sent que le groupe a mis beaucoup de passion dans sa création et qu’il aime surtout explorer sa créativité et étirer style musical pour offrir un contenu très avant-gardiste et intéressant. Cet EP est la preuve qu’August Burns Red est en maîtrise de ses habiletés musicales. Certainement à écouter et à réécouter!

Lu 3197 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)