11 Avr 2019

Periphery IV : Hail Stan (2019)

Album : Hail Stan

Style musical : Métal Progressif / Djent

Compagnie : 3DOT Recordings

NOTE : 8/10

 

Periphery est un groupe d'un genre assez nouveau qu'est le Djent ; un dérivé du Métal Progressif avec une guitare accordée basse et une forte distorsion utilisant la technique du « palm mute ». Ce genre musical a été popularisé par des groupes comme Meshuggah ou plus récemment par Veil Of Maya. Le groupe existe depuis 2005 et sort son sixième album studio. Leur premier, sorti en 2010, était sobrement intitulé Periphery.

Leur popularité augmente à partir de 2008 en ouvrant pour des tournées de groupes comme DevilDriver, Fear Factory ou Dream Theater.

L'album

Trois ans après Periphery III : Select Difficulty, Periphery IV : Hail Stan marque le début du groupe sur son propre label 3DOT Recordings après leur départ de chez Sumerian Records. Il faut souligner qu'ils ont quand même eu le luxe de passer un an pour écrire les neufs titres de cet album sans aucune pression !

Le bassiste Adam « Nolly » Getwood a quitté le groupe en 2017 mais c'est pourtant lui qui joue sur le disque en tant que musicien sans pour autant participer à l'écriture des morceaux. Il officie encore et toujours comme producteur et mixeur sur cet opus.

Periphery IV : Hail Stan commence par le titre le plus long de leur carrière qui dure 16 minutes 44 : Reptile : subtile mélange de Métalcore et de Métal Progressif, ce morceau est efficace et pas lassant malgré sa longueur. Le chant de Spencer Sotelo, mélangeant chants et cris, est très varié et aide à la qualité de cette pièce.

Les arrangements musicaux mêlant grosse double pédale et la fameuse distorsion « Palm Mute » qui est la marque de fabrique du groupe sont maîtrisés et le groupe nous offre une œuvre très personnelle. Le fait qu'ils aient créé leur propre label les a sûrement aidé à prendre la direction musicale qu'ils voulaient.

Sattelites est pour moi le morceau le plus intéressant. Cette longue ballade de presque dix minutes est accompagnée par du piano avec un chant plein d'émotions pour aller progressivement vers une fin épique voir même heavy. Avec en prime des sons un peu électro et même des violons ce qui rajoute une touche innovante.

Musicalement le reste de l'album est globalement assez bien écrit, original et efficace.

Le groupe confirme son statut de pionnier du genre en sortant ce qui est leur album le plus personnel, abouti et varié.


Lu 592 fois Dernière modification le jeudi, 11 avril 2019 21:34
Évaluer cet élément
(2 Votes)