14 Mai 2019

Rammstein : Rammstein (2019)

Album : Deutschland

Style musical : Métal industriel

Compagnie : Universal Music

NOTE : 9/10

La sortie d’un nouvel album de Rammstein est maintenant un événement que les mélomanes attendent de pied ferme. La parution de cet album éponyme ne fait pas exception et c’est le 17 mai 2019 que les fans du groupe allemand pourront enfin écouter cette nouvelle galette!

Dix années séparent la sortie du nouvel opus et celle du dernier album des Allemands et pourtant les fans sont toujours au rendez-vous. D’entrée de jeu, j’aimerais vous dire que cet album est probablement le moins agressif, rapide ou métal; appelez ça comme vous le voulez, mais il est plus mature et plus ambiant que les autres albums du groupe. Je vois déjà certains puristes dire que Rammstein est mort ou que c’est vraiment moins bon qu’avant à cause de ce détail. Eh bien, moi je trouve que c’est un aussi bon album que ceux qui ont fait la renommée de la formation. Bref, oui c’est un peu différent pour cet aspect, mais nous avons ici un album de pur Rammstein.

Si comme moi vous avez aimé les deux premiers singles "Radio et Deutschland" mais que les deux chansons vous ont rappelé d’autres pièces du répertoire de Rammstein, j’aimerais vous rassurer que, mis à part la chanson Tattoo et les deux déjà parues, le reste de l’album est plutôt original et même surprenant par moments.

Parlant de surprise, un gros coup de cœur pour moi est la chanson « Puppe », qui est complètement folle et qui exploite à fond l’aspect théâtral du groupe. J’irais même jusqu’à dire que par moment la voix de Till Lindemann ressemble à celle du chanteur Tom Waits.

Je suis aussi tombé solidement sous le charme de la chanson Ausländer, qui est la plus rassembleuse de l’album avec un style « dance industriel ». Une autre incontournable, c’est Weit weg, qui fait très années 80 et dont l’ambiance est simplement parfaite. Une autre qui se démarque du reste : Zeig dich avec sa chorale qui donne presque l’impression que Rammstein collabore avec le groupe Ghost. C’est aussi la seule pièce de l’album dans laquelle le groupe utilise une chorale ou des instruments classiques. Petite note personnelle : vers la fin de la chanson, un riff de basse rappelle la chanson Aerial de System of A Down. Et pour finir avec mes coups de foudre, Was ich liebe, plus lente et pesante, mais avec un refrain vraiment divin.

Donc, en général l’album s’écoute très bien au complet et la qualité de la production à laquelle Rammstein nous a habitués est encore très présente. La pochette, plus simple que les précédentes, représente bien ce qu’est cet album éponyme. Un album plus simple, mais loin d’être plus mauvais. C’est comme si les gars avaient fait un album qui illustre où ils en sont dans leur vie et leur carrière. Clairement un des grands albums de 2019!

Lu 18467 fois Dernière modification le mercredi, 15 mai 2019 09:43
Évaluer cet élément
(20 Votes)