26 Jui 2019

Baroness : Gold & Grey (2019)

Album : Gold & Grey

Style musical : Sludge Metal

Compagnie : Abraxhan Hymns

NOTE : 9/10

 

Les Américains de Baroness nous proposent leur cinquième album. Après Red Album, Blue Record, Yellow & Green et Purple (2015), ils continuent dans leur thématique des couleurs avec le très attendu Gold & Grey, qui sera le dernier de cette série.

En attendant la sortie officielle, et pour faire patienter les fans, la formation de Géorgie avait sorti trois singles : Borderlines, Seasons et Throw Me An Anchor. Ces trois titres étant assez prometteurs, cet album est vite devenu l'une des sorties les plus attendues de cette année.

Comme pour leurs sorties précédentes, la pochette a été créée par le chanteur et leader du groupe, John Dyer Baizley. Encore une fois, il nous surprend par son excellent travail graphique et la recherche des couleurs, thème récurrent des albums. Rappelons que Baizley est aussi artiste peintre. Il est connu pour avoir réalisé des chandails et des pochettes d'albums pour des groupes comme Kvelertak, Darkest Hour ou encore Black Tusk.

L'information inutile d'Eddy !

C'est le premier album avec la guitariste Gina Gleason, qui a rejoint la formation en 2017 suite au départ de Pete Adams. Ce dernier voulait passer plus de temps chez lui et était fatigué de la vie sur la route. Adams a sa propre compagnie de pédales à effets pour guitares, et Gina Gleason a été l'une de ses premières clientes. Il a remarqué qu'elle vivait à quelques kilomètres de chez lui. C'est en parcourant son Instagram qui l'a découvert et, peu de temps après, elle faisait partie du groupe! Gleason a déjà joué aux côtés des Smashing Pumpkins, de Carlos Santana et de Jon Anderson de Yes. Elle est surtout connue pour avoir travaillé et joué de la guitare sur la production du Cirque Du Soleil intitulée Michael Jackson : One.

L'album

Gold & Grey contient 17 pistes. Il est un subtil mélange de riffs lourds et de mélodies assez efficaces. Le côté groove de la basse associé à la complexité de la batterie donne un résultat assez plaisant pour les oreilles. Quant à la voix, elle donne de la matière aux morceaux, un peu comme dans le groupe Mastodon. Toutefois, le groupe a sa propre identité musicale et son propre son, qu'il a su conserver à travers les années. Le seul membre de base de Baroness est le leader John Dyer Baizley. Comme il s'est toujours entouré de musiciens qui comprenaient son univers, le style de la formation reste bien présent.

Cet opus est une véritable réussite artistique sur tous les plans. Il nous fait passer par une gamme d'émotions, tantôt avec des morceaux puissants, tantôt avec d'autres, plus calmes, voire même des balades. Il termine en beauté la série chromatique des albums du combo géorgien.

Les choix d'Eddy

-Front Toward Enemy : Titre d'ouverture, il est énergique. Les riffs de guitares y sont complexes, la batterie habilement jouée et la basse, bien lourde. L'album commence fort!

-Throw Me An Anchor : Je trouve que ce morceau sonne plutôt garage. Les performances du batteur Sebastian Thomson sont à souligner, surtout sa rapidité et son jeu frais et inventif.

-Cold-Blooded Angels : cette pièce est particulièrement mélancolique. Le côté lourd associé au son groovy crée une ambiance spéciale.

-Seasons : bonne dose de blast-beats et de riffs fiévreux, cette composition est mon coup de coeur!


Lu 1573 fois Dernière modification le mercredi, 26 juin 2019 11:30
Évaluer cet élément
(5 Votes)