24 Fév 2016

Primal Fear : Rulebreaker (2016)

Album : Rulebreaker

Style musical : Heavy Métal

Compagnie : Frontiers Music

NOTE : 8/10

Je n’ai pas suivi avec assiduité la carrière de Primal Fear. Comme plusieurs amateurs de métal, je les connais de nom, je sais que le groupe vient d’Allemagne et qu’ils font dans la musique heavy métal. Cependant, ce que je ne savais pas c’est que l’album Rulebreaker est leur treizième en carrière. C’est quand même impressionnant si l’on considère que leur date de fondation est en 1997. Un groupe qui sort au moins un album chaque deux ans sur une période de vingt ans pourrait tomber dans la facilité et nous sortir le même album remâché à plusieurs reprises, mais rassurez-vous, ce n’est pas le cas ici.

L’album Rulebreaker n’est pas un exemple d’originalité. Le groupe conserve toujours la même bonne vieille recette depuis plusieurs années. Malgré le fait que le fond demeure semblable à ce que le groupe nous ait habitués, les compositions qu’ils nous proposent sont quand même variées et authentiques. Les guitares sont omniprésentes sur cet opus et donnent le ton à leur musique entraînante. La voix quelque peu nasillarde de Ralph Cheepers rend le tout doté d’une énergie contagieuse qui donne le goût de faire du headbanging le point dans les airs.

Les moments forts de Rulebreaker ne manquent pas. La pièce Angel of Mercy qui ouvre les hostilités ainsi que la pièce titre de l’album sont celles que j’ai préférées. Je dois aussi ajouter We walk without fear qui est une pièce plus lente. Quelques parties de cette composition, en particulier le refrain, pourraient appartenir à une balade. Il n’en demeure pas moins que cette création est excellente. On est à même de constater le grand talent des guitaristes qui enchaînent les solos vers la fin de la pièce. Cette pièce est du vrai bonbon pour nos oreilles, sucré et légèrement acidulé.

Même si c’est un peu cliché de faire une chanson sur la force du métal, je trouve toujours ces titres inspirants. La pièce In metal We trust est un exemple parfait d’hymne au métal qui me rend fier d’être un métalleux et de faire partie de cette culture qualifiée souvent de marginal. Même si la musique métal ne jouit pas toujours de la plus grande couverture médiatique traditionnelle, elle demeure avec une popularité constante à travers les époques et chaque artisan peut être fier d’y contribuer.

Pour résumé, cet album est un bon concentré de Heavy métal qui a beaucoup plus de force que de faiblesse. Même s’il ne sort pas des sentiers battus, il est composé de plusieurs bonnes pièces qui forment un tout cohérent. Le groupe Primal Fear roule peut-être leur bosse depuis plus de deux décennies, mais la possibilité de ralentir le rythme ne semble vraiment pas dans leurs intentions.

Lu 4949 fois Dernière modification le mercredi, 24 février 2016 10:45
Évaluer cet élément
(3 Votes)