28 Fév 2017

Aeternam : Ruins of Empire (2017)

Album : Ruins of Empire

Style musical : Death metal mélodique

Compagnie : Indépendant

NOTE : 8.5/10

Aeternam est un groupe originaire du Québec qui fait dans le death métal mélodique. Leur musique est à la fois mélodieuse, mais aussi directe et très énergique, elle peut-être également aérienne et progressive par moments. Le fait qu’il mélange plusieurs sonorités orientales à leur death métal puissant donne un côté original à leur musique.

Plus de quatre ans après avoir charmé plusieurs mélomanes avec leur dernière sortie Moongod, nous avons enfin droit à un nouveau chapitre dans la carrière d’Aeternam. Ce nouvel opus a nécessité la mise à contribution des amateurs grâce et une campagne de sociofinancement, mais le résultat nommé Ruins of Empire devrait satisfaire tous ceux, qui comme moi, ont contribué à sa sortie.

La musique proposée sur ce nouvel album est grandiose et épique. Chaque morceau semble nous raconter sa propre histoire légendaire. Il est facile de nous laisser immerger dans chacun des pièces, tellement, que nous avons parfois l’impression d’être transporté dans une version death métal du compte des milles et une nuit qui traiterait des figures ayant gouvernées dans des temps anciens.

Sur cet opus, la performance vocale de Achraf Loudiy est particulièrement impressionnante. Il passe du vocal grave et caverneux pour aller vers du plus clair et envouteur sans aucune cassure. Les voix s’enchaînent à merveille sans perdre cette puissance et cette énergie qui ajoute à l’atmosphère globale de chaque composition.

Bien qu’aucune pièce ne soit de trop, celle que je préfère est Preator of Mercury. Il faut avouer que comme mon nom de famille est Mercure, j’avais déjà un préjugé favorable pour celle-ci. Outre cela, ce titre a tout pour me plaire. Le riff de départ accompagné du martèlement intensif de la batterie commence la pièce sur les chapeaux de roue. Cette composition comporte aussi, vers son centre, un passage avec un son plus primitif et tribal qui nous mène a un breakdown bien senti, suivi d’une envolée de guitare bien réussie. Le tout se termine en force avec une reprise du riff du commencement.

Bref, Ruins of Empires est l’album qui devrait faire tourner plusieurs têtes et augmenter la notoriété du groupe sur la planète métal.  Je ne peux que m’incliner face au professionnalisme de ce qui nous est livré et j’espère bien que cette sortie sera accompagnée de plusieurs concerts partout au Québec et ailleurs.

 

Lu 2199 fois Dernière modification le mardi, 28 février 2017 23:56
Évaluer cet élément
(4 Votes)