29 Jui 2017

Stone Sour : Hydrograd (2017)

Album : Hydrograd

Style musical : Hard Rock / métal

Compagnie : Roadrunner Records

NOTE : 7.5/10

Stone Sour fait son retour sur disque avec le nouvel album Hydrograd!

Corey Taylor est une des mégastars de la scène rock et métal mondiale. Quand Taylor participe à un projet musical ou quand il sort un nouvel album de Slipknot ou de Stone Sour, ça fait l’effet d’une bombe car le chanteur est un des plus médiatisés dans cette ère des réseaux sociaux.

Hydrograd est un album de hard rock beaucoup plus représentatif du groupe que la deuxième partie de House Of Gold and Bones. Les paroles humoristiques, les jeux de mots et les refrains accrocheurs sont au rendez-vous. L’album jouit aussi d’une excellente production de Jay Ruston et la formule beaucoup plus décontractée que Stone Sour donne à son album est beaucoup plus différente que ce que Taylor nous offre avec Slipknot. Les gars font de la musique pour le plaisir et on le sent très bien tout au long de Hydrograd.

Le premier extrait, Fabuless, reflète très bien le « vibe » de l’album et Stone Sour nous fait voyager entre des chansons plus hard rock et métal. Par contre, avec la chanson St. Marie, le groupe nous livre une petite ballade aux sonorités country.

Les moments forts de cet album sont : Fabuless, Song #3, Knievel Has Landed, Hydrograd et Taipei Person / Allah Tea. Par contre, pour ma part, j’ai pas mal accroché sur les chansons Whiplash Pants et Somebody Stole My Eyes, qui sont les plus métal de l’album. La voix de Corey Taylor est encore une fois un des gros points forts et il n’est pas considéré comme l’un des meilleurs chanteurs métal pour rien. Il est tellement polyvalent! Par contre, l’absence de Jim Root (Slipknot) se fait sentir, car il manque de mordant dans cet album. Je ne dirais pas que c’est du « Nickelback Lite » comme le dit Chad, mais plutôt du « Stone Sour Lite ». Le groupe a son style et c’est bien comme ça, mais il manque l’étincelle. L’autre bémol avec Hydrograd serait qu’il contient trop de chansons (15), ce qui donne place à des chansons plus faibles qu’un album où l’on n’y met que des gros canons.

Donc, Hydrograd est vraiment un album agréable et parfait pour la route ou certains partys, mais il n’est pas aussi incroyable que House Of Gold and Bones Part 1, par exemple. Un bon album, mais pas mémorable…

Lu 3256 fois Dernière modification le jeudi, 29 juin 2017 23:49
Évaluer cet élément
(7 Votes)