16 Aoû 2017

Goldfinger : The Knife (2017)

Album : The Knife

Style musical : Punk/Ska

Compagnie : Rise Records

NOTE : 6.5/10

Goldfinger est un groupe que je connais depuis longtemps sans toutefois le suivre de prêt. En fait, j’ai découvert cette formation grâce à la pièce Superman qui était présente sur le jeu Tony Hawk’s Pro skater au Nintendo 64, il y a de ça plusieurs années.  Outre cette chanson qui titille ma nostalgie, j’ai suivi le groupe par ces titres plus populaires sans toutefois réellement connaître leur discographie.  Je tenterai donc de vous donner une critique constructive de leur nouvel album The Knife parut le 21 juillet.

Tout d’abord, cet album est parfait pour la chaleur de l’été, les rythmes ska et la légèreté de plusieurs chansons pourrait en faire votre accompagnement musical de prédilection pour cette saison estivale. Je me vois mal écouter cette musique à moins 30 degrés Celsius dans 4 pieds de neige, mais en pleine chaleur avec un bon rafraîchissement à la main, la combinaison est parfaite.

Malgré l’ambiance agréable qui est présente sur l’entièreté des treize pièces de cet album, la qualité de ceux-ci m’apparaît quelque peu inégale. Les titres les plus réussis sont Get what a need, Put the knife Away et Liftoff tandis que Am I Deaf et Orthodontist girl m’ont fait sourire par leurs paroles humoristiques. Par contre, j’accroche moins sur les chansons See you around, Beacon et Don’t let me go qui sont des compositions aux sonorités populaires qui manquent un peu de personnalité, bien que cette dernière ait tendance à me rester en tête à chaque écoute.

La meilleure d’entre toutes ces pièces est, pour moi, A million Miles qui est une composition plus mélodique avec un refrain très racoleur et des harmonies vocales. C’est vraiment sur celle-ci que la guitare et la batterie sont le plus à l’avant-scène même si les cuivres sont moins prédominants.

Pour résumer, cette nouvelle offrande de Goldfinger devrait ravir les admirateurs conquis du groupe, mais ne devrait pas nécessairement faire changer ceux qui tournent le dos à leur côté trop populaire. Pour ma part, il devrait accompagner quelques barbecues où les convives ont une ouverture musicale plus limitée. Les meilleures pièces, quant à elles, se retrouveront peut-être un chemin dans mes listes de lectures estivales.

 

Lu 1323 fois Dernière modification le mercredi, 16 août 2017 23:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)