27 Sep 2017

Belphegor: Totenritual (2017)

Album : Totenritual

Style musical : Blackened Death Metal

Compagnie : Nuclear Blast

NOTE: 8.5/10

La Formation Autrichienne Belphegor produit une musique que l’on peut qualifier de Blackened Death. C’est-à-dire une musique Death métal mélanger avec des sonorités et une thématique plus sombre emprunter au black.

 

 

Ce type de musique ne saura pas plaire à tous, mais pour ma part j’aime bien ce mélange d’agressivité et de pesanteur qui semble tout droit tiré d’un rituel malsain.

Mais qu’en est-il de Totenritual, le onzième album studio du groupe?  C’est encore une fois très solide, à l’image de ce que nous a habitué le groupe. Cependant cet album m’apparaît encore plus peaufiné et plus varié que son prédécesseur, Conjuring The Dead. Les compositions semblent plus précises et augmentent l’ambiance sombre et malsaine à son paroxysme. Il est difficile de choisir le meilleur album d’un groupe qui possède une telle discographie, mais pour moi celui-ci figure dans le haut de la liste.

J’adore la lourdeur d’une pièce comme Spell The Reflection. Le rifs de guitare est plus simple, mais cela permet à cette pièce de bien respirer; elle diffère un peu des autres morceaux qui sont plus techniques et rapides. Quant à la pièce Embrasing The Star, elle a un côté plus aérien au départ et on semble nous préparer au puissant blast beat qui déferlera sur nos tympans à quelques reprises un peu plus tard. Les autres moments forts de cet album son Amorphis et Baphomet. Cette dernière a d’ailleurs été utilisée pour un vidéo qui comporte beaucoup de sang et de seins.

L’album vient aussi avec deux enregistrements en spectacle soit l’excellente Stigma Diabolicum tiré de Bondage Goat Zombie et Gasmask Terror tiré de Conjuring The Dead.  Je trouve toujours agréable quand les groupes ajoutent un supplément au nouveau contenu proposé. Particulièrement que ces titres valent leur écoute.

Pour résumé j’ai bien apprécié cette nouvelle offrande de Belphegor et j’ai bien hâte de voir comment cela se transposera sur scène. Le groupe fera d’ailleurs une tournée nord-américaine accompagné de Cryptopsy et de Hate. Des arrêts sont prévus en décembre à Montréal, Québec et Rouyn-Noranda. Cela risque d’être une expérience agréablement malsaine.

Lu 533 fois Dernière modification le mercredi, 27 septembre 2017 09:50
Évaluer cet élément
(1 Vote)