10 Oct 2017

August Burn Red : Phantom Anthem (2017)

Album : Phantom Anthem

Style musical : Metalcore

Compagnie : Fearless Records

NOTE : 8.5/10

Quand j’ai reçu le nouvel album de August Burn Red, Phantom Anthem, j’avais plusieurs craintes face à son écoute. J’espérais que celui-ci n’avait pas suivi la dernière tendance de plusieurs groupes de metalcore. Cette année, plusieurs formations ont fait comme des compagnies d’assouplissant à lessive et ont tenté de nous livrer une version améliorée de leurs produits, plus douce et teintée de mélancolie. Bien que chez certains cela fonctionne, pour la plupart, cela donne une formule agréable, mais qui perd de son efficacité.

J’avais donc beaucoup d’appréhension face à cette nouvelle parution de cette troupe de la Pennsylvanie.  Mes doutes étaient encore plus grands en voyant la pochette de l’album qui est, disons-le, loin d’être agressive. Une silhouette noire avec une belle fleur à l’intérieur, comme une version plus florale de l’enfant sauvage de Gojira.

Heureusement, mes craintes étaient complètement fortuites. Ce nouvel opus de August Burn Red est solide. À l’inverse de bien des groupes, ceux-ci ont limité à quelques passages les voix clean et l’ensemble de l’œuvre dégage une énergie et une bonne dose d’agressivité. Même les parties plus progressives semblent avoir une sorte de puissance passive qui nous laisse libres à un certain moment d’introspection.

Je n’arrive pas véritablement à établir ma préférence parmi les onze nouveaux morceaux que comprend Phantom Anthem. Les pièces Hero Of The Half Truth et Quake sont sans doute les plus agressives. Cette dernière a d’ailleurs, selon moi, le meilleur riff de l’album.  Pour les autres moments intéressants, il y a Coordinates, Dangerous, mais surtout Generations. Cette composition se termine avec un passage très accrocheur qui non seulement reste dans notre tête longtemps, mais en plus devrait devenir un nouveau classique en spectacle.

Pour résumer, Phantom Anthem est une solide offrande que nous propose August Burn Red. Je n’avais pas encore déterminé mon album metalcore de l’année, mais celui-ci est un robuste contestant et il devrait même se classer dans mes bonnes sorties de l’année, et ce, malgré l’abondance d'excellents titres qui sont parus. Si vous ne connaissez pas cette formation, laissez-vous convaincre, faites une écoute à cet album, et qui sait, peut-être serez-vous parmi les spectateurs qui attendent impatiemment le groupe à Montréal le 5 janvier 2018.

Lu 720 fois Dernière modification le mardi, 10 octobre 2017 22:10
Évaluer cet élément
(2 Votes)