28 Oct 2017

Hollywood Undead : Five (2017)

Album : Five

Style musical : Hard Rock / Rap

Compagnie : Interscope

NOTE : 7.5/10

Le cinquième album d’Hollywood Undead est enfin sorti ! Son titre : Five. Un nom évocateur, sachant qu’il s’agit du cinquième album et que le groupe compte désormais 5 membres. En effet, récemment, le band a annoncé que Da Kurlzz, le batteur et vocaliste depuis la naissance d’Hollywood Undead, a pris la décision de changer de voie. Les membres restants ont annoncé que leur cinquième album a fait d’eux cinq frères, d’où le titre V.

Fidèle à eux-mêmes, les membres ont créé une œuvre à laquelle les gens peuvent s’identifier. Une fois de plus, ils chantent les réalités auxquelles tout le monde peut être confronté un jour ou l’autre. California Dreaming, la chanson d’ouverture, entre autres, est un hymne aux personnes qui ont échoué dans leur quête de gloire et de richesse à Hollywood. Dans une vidéo publiée par Metal Hammer, Johnny 3 Tears et J-Dog expliquent qu’en grandissant à Los Angeles, ils ont été témoin de la chute et de l’échec de beaucoup de personnes. Ils ont donc créé un hymne dédié à tous ces gens qui ont échoué à se trouver une place dans la ville de la gloire.

Les meilleures pièces sont, à mon avis, California Dreaming, Whatever it takes et Bang Bang. Elles passent dans ma tête à répétition, sans arrêt. Elles sont toutes trois un parfait mélange des voix de J-Dog, Danny et Johnny 3 Tears, toutes trois si différentes.

J’aime cet album, mais certaines chansons m’ont tout de même déçue les quelques premières fois que je les ai entendues. Comme à son habitude, le groupe nous offre de la variété : des chansons de party, des ballades, des chansons plus rythmées… Toutes possèdent une caractéristique qui, après plusieurs écoutes, font en sorte que la chanson me plait bien, mais j’ai toutefois eu du mal à trouver un élément plaisant à entendre dans Ghost Beach et Pray (Put em in the dirt).

Au final, Five n’est pas mon album préféré. Je trouve qu’il manque de lourdeur. Il semble manquer un élément… La présence de Da Kurlzz faisait une différence. L’album demeure plaisant à écouter. Selon la plupart des fans du groupe, l’album est une réussite. Les gens qui n’ont pas suivi Hollywood Undead depuis leur tout premier album l’apprécieront certainement eux aussi.


Lu 1106 fois Dernière modification le samedi, 28 octobre 2017 01:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)