17 Fév 2018

Versus Agora : Harakiri (2018)

Album : Harakiri

Style musical : Métal instrumental

Compagnie : Indépendant

Note: 8/10

Le groupe Versus Agora, une nouvelle formation provenant du Québec, a lancé leur premier album nommé Harakiri en 2018.

Leur musique est particulière, car le groupe est formé de trois guitares, d’une basse et d’un batteur, mais d’aucun chanteur. Leurs pièces, toutes orchestrales, sont progressives, mais sont empreintes de Death métal mélodique ce qui donne un résultat mélodieux, lourd et énergique.

La première chose qui frappe à l’écoute de cet album est la puissance de la réalisation et de la production. Chris Donaldson s’est encore une fois surpassé. Le fait que quatre instruments à cordes œuvrent en même temps pourrait rendre le tout un peu brouillon et nous faire perdre certaine sonorité. Au contraire, chaque instrument semble parfaitement dosé et même la basse sort bien son épingle du jeu parmi ce déluge de cordes. Les pièces sont aussi très bien construites ce qui permet à l’ensemble de ne pas être redondant ou linéaire.

Je ne peux cacher le fait que l’ajout de vocal ajouterait peut-être une dose de puissance supplémentaire et peaufinerait le concept japonais qu’il semble vouloir utiliser. Il n’en demeure pas moins que chaque pièce est parfaitement construite et que le tout s’écoute agréablement bien. Il est dur de déterminer des moments forts quand un album est composé de 6 chansons totalisant 24 minutes d’intensité. Pour le principe, mes pièces favorites seront Book oh Modura et The Aftermath pour certains riffs qui sont particulièrement solides.

C’est donc une belle découverte que nous livre ce quintette de Montréal. Il œuvre dans un créneau particulier qui devrait rejoindre des amateurs de différent sous-genre de métal. Avec ce nouvel album Harakiri, ce groupe fait figure de nouvelle recrue à suivre parmi les excellents nouveaux groupes québécois.

 

Lu 1275 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)