12 Mar 2018

The Crown : Cobra Speed Venom (2018)

Album : Cobra Speed Venom

Style musical : Death metal mélodique/ Thrash

Compagnie : Metal Balde

NOTE : 8 / 10

De toutes les formations suédoises qui œuvrent dans le death metal plus mélodique, The Crown a toujours été une valeur sûre tout en demeurant dans l’ombre de ses compatriotes. Pourtant, le groupe est toujours resté fidèle au modèle qu’il a su imposer et développer à la fin des années ’90.

Album après album, The Crown n’a jamais déçu, n’a jamais vraiment abaissé la vitesse face à son exécution et a toujours su garder une certaine dose de brutalité dans leur death metal mélodieux, teinté de thrash.

Mais qu’est-ce qui fait que The Crown n’a jamais su se démarquer ici, comme les autres groupes qui proviennent du même coin de la planète? La réponse réside peut-être dans le fait que The Crown n’ait jamais été une machine de guerre aussi efficace face aux tournées en Amérique du Nord comme l’ont été les Dark Tranquillity, In Flames, Soilwork et Arch Enemy, au début des années 2000.

Même si certains des groupes susmentionnés ont pris une tournure musicale plutôt mollassonne comparativement au produit offert à l’origine, The Crown n’a jamais fait de courbette. C’est ce qui fait que The Crown version 2018 possède la même fougue que le The Crown de 1999 alors que le groupe proposait son premier album, l’impétueux Hell is Here.

Avec Cobra Speed Venom, les Suédois nous proposent un album tout en decrescendo. La pédale est au fond tout le long mais lors des deux derniers morceaux, on tombe vers des horizons instrumentaux plus épiques pour finir le tout avec un death metal plus sombre, doom même lors de certains moments.

Adroits, les musiciens ont eu l’opportunité d’enregistrer l’album au Studio Fredman, sous les conseils judicieux du légendaire Fredrik Nordström. Avec les techniques de la vieille école et sans l’utilisation de techniques factices, The Crown a enregistré l’album comme autrefois : sans artifice, sans tricheries, donc sans aucun filet de sureté!

Chaque pièce se veut costaude mais certaines sortent aisément du lot. We Avenge! est celle qui a su capter mon attention dès la première écoute. Lourde et dévastatrice, cette chanson réussit à te projeter au sol, soignant ton acouphène.

La chanson-titre martèle aussi et ce, très fortement. L’introduction nous laisse croire qu’elle sera punitive avec ses coups de semonce mais lorsque les guitares montent en flèche, la balade n’a rien d’une cabriole. La basse est agressive et les guitares, destructrices.

Johan Lindstrand est toujours aussi puissant avec sa voix grasse qui combine l’effet éraillé. Sa facette erratique sur Necrohammer et Rise in Blood nous permet d’apprécier les nuances offertes qui passent du grognement au feulement!

Cobra Speed Venom est un album rempli de bons moments et aucunement lancinant. Il est bon de voir que The Crown possède encore, et toujours, ce feu sacré qui lui permet de passer au travers les années avec autant de puissance, et de conviction!

http://www.thecrownofficial.com/

   

Lu 1856 fois Dernière modification le samedi, 17 mars 2018 08:53
Évaluer cet élément
(2 Votes)