07 Jui 2018

Kataklysm: Meditations (2018)

Album : Meditations

Style musical : Death Metal mélodique

Compagnie : Nuclear Blast

NOTE: 8.5/10

Dernièrement, Kataklysm a fait un retour sur les tablettes des disquaires en livrant son treizième opus: Meditations. Suivant la troupe depuis longtemps, c'est donc avec plaisir que je me suis lancé dans l'écoute de cette dernière offrande.

Tout d'abord, je dois l'avouer, lors de ma première écoute je ne savais pas trop quoi penser. Je savais que je savourais de la qualité, mais je ne trouvais pas l'album si exceptionnel. Heureusement, comme je ne me fie jamais à ma première impression, j'ai redonné une chance à l'album et là, tout a changé.

En premier lieu, l'ambiance de cet album est tout simplement délectable; les côtés agressif et mélodique se côtoient à merveille, et ce, sans jamais perdre de pertinence. Bien sûr, le groove qui l'accompagne est efficace et regorge de subtilités plus qu'intéressantes. D'ailleurs, je crois qu'une des choses qui me tracassait au début était justement le fait de rater plusieurs de ces subtilités. Que ce soit des morceaux "dans les dents" comme Guillotine, Born To Kill And Destined To Die et In Limbic Resonance ou de ceux plus mélodique et mélancolique comme ...And The I Saw Blood et What Doesn't Break Doesn't Heal, on ne peut que trouver satisfaction.

En second, j'ai trouvé que, en ce qui attrait l'interprétation, nous sommes plus que choyés. Les musiciens nous offrent d'excellentes compositions où tous livrent le meilleur d'eux-mêmes. Bien que ce soit dans ses habitudes, une des choses que j'aime le plus, c'est à quel point le vocal de Maurizio est complet et qu'encore une fois il semble être au sommet de sa forme avec son chant unique qui mélange death et black métal. Aussi, j'ai toujours trouvé que l'ajout d'Oli Beaudoin à la batterie était un choix judicieux et il ne me fait pas changer d'opinion avec son travail sur l'album. J'adore comment il jongle avec les formules rythmiques et à quel point ses partitions ne sont pas un support pour le reste, mais une complémentarité.

Au final, que ce soit sous la bannière d'Ex Deo ou de Kataklysm, la formation québécoise nous a habitués seulement à de la qualité et ce n'est pas cette fois-ci qu'elle changera de voie. Meditations est peut-être un peu difficile d'écoute au début, mais on peut se l'approprier aisément après quelques écoutes. Personnellement, il n'y a aucun morceau qui m'a déplu, mais j'avoue avoir un faible pour Guillotine, Narcissist, Bend The Arc, Cut The Cord et Anchilles' Hell. De plus, je peux affirmer que ma pièce préférée est ...And Then I Saw Blood. Sans l'ombre d'un doute un de mes albums préférés de l'année.

Lu 761 fois Dernière modification le jeudi, 07 juin 2018 22:44
Évaluer cet élément
(2 Votes)