26 Aoû 2016

Beartooth : Entrevue avec Caleb Schomo lors du Heavy Montréal

Musik Universe a fait une entrevue avec Caleb de la formation Beartooth lors du Heavy Montréal 2016!

MU : Nous sommes en compagnie de Caleb de Beartooth. Comment vas-tu aujourd’hui?

Caleb Schomo : Ça va très bien. Je relaxe. Mon spectacle s’est bien passé.

MU : Que penses-tu du Heavy Montréal?

Caleb Schomo : C’est super! C’est la première fois que j’y participe. Je reviendrais n’importe quand.

MU : La foule était assez intense. Je suis allé dans le « pit » pour les premières chansons.

Caleb Schomo : Oui, le public était déchaîné aujourd’hui. C’est comme ça à Montréal. Ça fait plaisir d’être de retour ici.

MU : Est-ce que c’est la première fois que tu jouais parmi les arbres?

Caleb Schomo : Non. J’ai joué à quelques reprises dans des forêts. C’est toujours plaisant. Le décor est cool et ça envoie une bonne énergie à la foule.

MU : Parlant de lieu de concert, Beartooth a joué dans des places assez inusitées, comme des résidences privées par exemple. Où préfères-tu jouer?

Caleb Schomo : Ces lieux sont tous tellement différents! Je crois que tout dépend de la qualité du spectacle. On a eu de très belles expériences dans des magasins de disques. On a joué dans le sous-sol de certaines personnes, tout comme dans des arénas ou de grands festivals. On a tout fait. Le lieu ne me dérange pas, tant que tout le monde s’amuse et que le spectacle est bon. 

MU : Un nouvel album vient tout juste de paraître. Comment te sens-tu par rapport à cela?

Caleb Schomo : Je l’aime. J’ai travaillé très fort là-dessus. Je pense que le résultat est assez cool. J’ai beaucoup de plaisir à jouer les nouvelles chansons. Tout se passe assez bien.

MU : J’écoute l’album en boucle depuis sa parution. Quand je me sens un peu déprimé, je l’écoute et ça va mieux. Je l’aime beaucoup. Je m’y reconnais pas mal. Si ça ne te dérange pas, je vais te poser quelques questions portant sur les titres de chansons de l’album.

Caleb Schomo : Merci. Vas-y.

MU : Loser. D’où est-ce que ça vient? Je m’y identifie beaucoup. Pour moi, c’est une de ces chansons qui me parle et qui m’encourage à foncer.

Caleb Schomo : C’est mon expérience personnelle. La plupart des chansons de Beartooth sont inspirées d’expériences personnelles ou de mon opinion sur certains sujets. C’est à propos de vieillir et de trouver sa place. C’est ce qu’on cherche quand on est jeune. Il faut réaliser que ce dont on a besoin pour être heureux est ce qu’il y a de plus important. J’aime la musique. Je devais arrêter de me concentrer sur le négatif et suivre mes passions.

MU : N’arrête pas! Ta musique est fort appréciée. Que peux-tu me dire à propos de la chanson Rock Is Dead?

Caleb Schomo : Bien, le rock a toujours été présent dans ma vie et je ne veux pas perdre ça. Beaucoup de gens disent que le rock est mort, mais je trouve qu’il est simplement en train d’évoluer.

MU : Il y a beaucoup de travail dans l’album. Peut-être que ce n’est pas tout le monde qui le sait, mais tu as tout fait. De A à Z. Dis-moi comment tu fais pour enregistrer tout ça et ensuite aller le jouer devant un public.

Caleb Schomo : C’est une expérience différente. Ce n’est pas pareil de jouer en studio et de jouer live. Ce sont deux choses séparées. Je suis très à l’aise quand j’écris et enregistre. Je suis seul quand je fais ça. Je fais ce que j’ai à faire sans recevoir de critiques. Je me sens plus à l’aise ainsi. Quand je joue devant un public, je le fais avec mes meilleurs amis. Ce sont d’excellents musiciens. Il faut écouter l’album et nous voir en live pour vivre l’expérience totale. 

MU : Je suis tout à fait d’accord avec toi. J’ai déjà vu un de tes spectacles auparavant avec Silverstein. Le groupe a eu une nomination pour la meilleure performance. Est-ce qu’on peut s’attendre à quelque chose comme un DVD?

Caleb Schomo : On a des choses de prévues. Ne t’inquiète pas. D’autres spectacles s’en viennent, dont une grande tournée aux États-Unis. Nous allons être la tête d’affiche. On va essayer d’avoir de bonnes prises de vues.

MU : En parlant de tournée, je vois que vous avez un horaire assez chargé pour l’automne.

Caleb Schomo : Oui. Après aujourd’hui, j’ai une semaine de vacances. Ensuite, je vais aller jouer en Australie, à Hawaii et au Japon. Par la suite, j’irai en tournée pendant 6 semaines aux États-Unis. On va finir avec un mois de tournée en Europe et au Royaume-Uni. On va jouer beaucoup de nouvelles chansons.

MU : J’ai une dernière question. Tu portes un chandail du groupe Attack Attack! J’ai entendu dire que tu prenais une pause de ce groupe. Tu as ensuite commencé Beartooth. Ce que j’ai cru comprendre, c’est que tu avais commencé à écrire le premier album pendant que tu étais avec Attack Attack! Est-ce que tu t’attendais à ce que Beartooth se rende au point où il en est présentement?    

Caleb Schomo : Non. C’était quelque chose que je faisais pour le plaisir. Ça a pris de l’expansion tout seul. Tant que j’aurai du plaisir avec ce projet, je n’arrêterai pas.

MU : Merci d’avoir parlé avec nous aujourd’hui.

Caleb Schomo : Merci.

TRADUCTION : CRISTELLE ZELAYA

 

 

Lu 3890 fois Dernière modification le vendredi, 26 août 2016 00:09
Évaluer cet élément
(0 Votes)