13 Sep 2018

Voivod : L’ancien bassiste Jean-Yves « Blacky » Thériault poursuit le groupe pour redevances impayées

Jean-Yves « Blacky » Thériault, l’ancien bassiste de Voivod, a publié un communiqué sur son site internet à l’effet que la compagnie BMG avait confirmé qu’un montant de 16,000$ lui a intentionnellement été caché par entres autres le batteur Michel « Away » Langevin et le manager James MacClean. Il devrait pouvoir être remboursé par la compagnie AMG Toronto.

Le bassiste avait entrepris sa propre enquête alors qu’en 2007 le groupe travaillait à la réédition de trois albums sur lesquels il avait participé, Rrröööaaarrr, Killing Technology et Dimension Hätross. Le groupe avait reçu environ 14,000$ en avance pour cette réédition, fait qui a été caché à Blacky. Puis, en 2014, après son départ de Voivod, le bassiste a découvert que 50% de ses droits d’auteur pour le précédent album, Target Earth, avaient été frauduleusement détournés.

Selon le bassiste, Away et MacClean n’ont jamais voulu régler le différend à l’amiable, jusqu’à ce qu’il entreprenne des recours légaux. À l’époque où Blacky faisait toujours partie du groupe, il était tenu à l’écart du processus décisionnel, et ce manque de transparence l’a éventuellement forcé à quitter le groupe en 2014. Il mentionne également avoir tenté de joindre Denis « Snake » Bélanger ainsi que la sœur du guitariste Denis « Piggy » D’Amour pour discuter de la situation, mais aucun des deux ne retourne ses appels.

Le bassiste prépare une biographie pour 2019 dans laquelle on pourra lire davantage d’information. L’ouvrage s’intitulera Camera Obscura : Lights on Voivod. Monica Émond est l’auteure de la biographie, et également sa partenaire musicale dans le projet Cœur Atomique.

 

Lu 1650 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)