01 Avr 2019

Insolite : Une jeune femme met le feu à deux églises et écrit « Satan lives » sur les portes

L’histoire insolite d’une jeune femme de 18 ans mettant le feu à deux églises n’est pas sans rappeler l’incendie d’un bâtiment religieux norvégien dans les années 90…

L’événement s’est produit à Orem, Utah (États-Unis), dans la nuit du 30 mars dernier. Le département de police d’Orem a reçu des signalements d’incendies dans deux églises appartenant à l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours (aussi appelée l’Église mormone) vers 1h50 a.m. le 30 mars dernier. Arrivés sur place, les policiers ont aperçu les mots « Satan lives » inscrits au marqueur noir sur les portes de l’église. En ouvrant les portes, ils ont constaté que l’endroit était empli d’une épaisse fumée. Des flammes ont ravagé l’intérieur de d’une chapelle et d’une église. L’utilisation d’extincteurs de feu a été nécéssaire pour éteindre les petits feux allumés dans les bâtiment religieux. Les dommages seraient assez importants (évalués à 600 000$).

Le service de police, en allant voir si les autres églises du coin avaient elles aussi été attaquées, a rapidement remarqué une femme suspecte se baladant avec un sac à dos. S’y trouvaient divers objets l’incrimant et la reliant facilement au crime, incluant une bouteille d’essence, un briquet, une perceuse électrique et un marqueur permanent. La responsable des flammes, âgée de 18 ans, se nomme Jillian Nicole Robinson. Elle a tenté d’expliquer son geste :

« J’étais fâchée et tout ce que je voulais, c’était d’allumer un petit feu, mais il est devenu hors de contrôle. Je me suis sauvée de la scène sans un regard en arrière. J’avais envie de jouer avec le feu à cause de ma vie démente à la maison. Ce n’était pas un crime de haine. »

Jillian Robinson est présentement détenue à la prison du comté de l’Utah. Sa caution s’élève à 20 000$.

Lu 2415 fois Dernière modification le lundi, 01 avril 2019 01:42
Évaluer cet élément
(0 Votes)