11 Avr 2019

Sommes-nous en train de tuer nos stars du rock?

Un article de James Cleveland sur le populaire site Loudersound se penche sur le phénomène des stars du rock vieillissantes, pour qui la retraite ne semble jamais arriver. L’auteur a eu cette réflexion suite au retrait des Rolling Stones du Festival de Jazz de Nouvelle-Orléans, de même que Fleetwood Mac.

En effet, les vedettes du rock sont de plus en plus âgées, et tentent toujours de livrer la marchandise et se promener en tournée comme si ce vieillissement n’existait pas. Les groupes ou artistes annulant leurs apparitions pour raisons médicales sont nombreux. L’article donne également en exemple Ozzy Ozbourne, qui a vu plusieurs de ses récentes dates reportées en raison de maladie (dont celle de Montréal). Le fameux chanteur ne prendra donc pas sa retraite avant 2020, au minimum.

On peut également penser à Bob Seger, qui a dû annuler près d’une vingtaine de dates en raison de problèmes de santé. Ou encore Brian May, qui avait cancellé il y a environ 2 ans une tournée, mais est maintenant de retour sur la route avec Queen et Adam Lambert.

Cleveland voit un lien entre les musiciens récemment disparus, et le fait qu’ils étaient toujours actifs et sur la route. Un rythme de vie difficile, surtout lorsqu’on y ajoute la fatigue d’un âge plus avancé. Là où l’auteur émet une opinion qui ne sera peut-être pas des plus populaires, c’est lorsqu’il indique qu’il s’agit de la faute du public. Il écrit « Chaque fois qu’un groupe part en tournée, nous obtenons une version diminuée de l’expérience précédente, et nous payons quand même. »

Il posera la pertinente question « pourquoi ne pouvons-nous pas laisser nos stars prendre leur retraite? ».

L’article de Cleveland peut être lu ici : https://www.loudersound.com/features/are-we-killing-our-rock-stars

Lu 981 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)