14 Jui 2019

Rob Halford parle de son coming out et de l’homophobie qu’il a vécue

Le leader du Judas Priest, Rob Halford, a récemment été interviewé par le Edmonton Journal et a parlé de ce qu’il a vécu après avoir dit au monde entier qu'il était homosexuel.

« J'étais entouré par l'homophobie, qui existe encore aujourd'hui. Il y a des endroits où je ne peux pas retourner car je vais être lapidé à mort, a-t-il raconté. En ce qui concerne toute cette affaire, j’ai découvert lorsque je suis sorti du placard que j’étais pris dans ce piège dans lequel les homosexuels sont, soit de vivre sa vie pour tout le monde, mais pas pour soi-même. Au cours des années 70 et 80, c’était incroyablement difficile », ajoute-t-il.

« J'aime Priest plus que tout au monde, alors je dois garder en tête – je dois faire attention à la façon dont je le dis – que ce n’est pas important pour la musique. Bien que je dirais, un homme hétéro ne peut pas faire mon travail [rires]. C’est comme ça que je le vois. »

Questionné s’il a craint de perdre des fans après son coming out, révélé par The Advocate en 1998, Rob Halford a répondu « Oh oui, absolument », avant d’expliquer en détails comment l'homophobie était présente à l'époque.

Plus récemment, Judas Priest a annoncé devoir reporter en 2020 sa tournée aux côtés d’Ozzy Osbourne en Europe.

Lu 1712 fois
Évaluer cet élément
(2 Votes)