12 Aoû 2019

Metallica : James Hetfield revient sur le mixage de la basse sur ...And Justice For All

En entrevue avec So What!, le magazine des fans de Metallica, le chanteur et guitariste James Hetfield est revenu sur la controverse entourant le mixage du son de basse de Jason Newsted sur l’album mythique ...And Justice For All, paru en 1988.

Comme vous le savez sûrement déjà, le son de la basse de Newsted est à peine audible sur cet album et selon la légende, ce serait la faute du batteur Lars Ulrich, qui aurait demandé aux responsables du mixage de baisser le son de la basse dans le mix final. Cependant, Hetfield est plus nuancé à ce sujet.

Questionné à savoir si Newsted s’est plaint au sujet de la place de la basse dans le mix, Hetfield a répondu ceci :

« Oui il l’a probablement fait. Je ne me rappelle pas très bien de ma réponse à ce moment-là, mais le mixage était pratiquement terminé. Vous savez, ce n’était pas un cas du genre : « Qu’il aille se faire foutre! On va baisser son volume. » Ça c’est certain. Nous voulions obtenir un album qui sonne le mieux possible. C’était notre but. Nous étions fatigués. Nous étions complètement brûlés. Nous faisions l’aller-retour entre la tournée et le mixage. En concert. Pas de bouchons pour les oreilles, rien du tout. On retourne en studio et on n’entend plus rien.

Si vos oreilles ne peuvent plus distinguer clairement les hautes fréquences, vous allez les remonter dans le mix. Alors c’est ce qui s’est produit, on a remonté sans cesse les hautes fréquences jusqu'à ce que les basses fréquences disparaissent quasiment. Je sais que c’est ce qui a joué un bien plus grand rôle dans cette affaire que les rumeurs voulant que Jason soit pris à partie. Nous étions fatigués. Nous étions brûlés. »

En ce qui concerne la décision de Metallica de ne pas réajuster le volume de la basse dans la réédition de ...And Justice For All en 2018, Hetfield a déclaré :

« Toute cette discussion à propos de la basse arrive bien tard après les faits et je pense qu’au final, qui en a vraiment quelque chose à foutre? Pourquoi changerions-nous quelque chose? Qui voudrait changer l’histoire? Pourquoi, maintenant, on voudrait rajouter de la basse? Il y a de la basse sur l’enregistrement, alors pourquoi vouloir remixer l’album? Vous pouvez effectivement le rééditer, pourquoi pas, mais le remixer et changer tout le truc? Je ne pense pas. Je ne nous compare pas à Mona Lisa, mais, est-ce que ça serait possible de la faire sourire davantage? Vous voyez le genre? Pourquoi ferions-nous une chose pareille? »

  1. : theprp.com et blabbermouth.net
Lu 1980 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)