07 Nov 2019

Un premier album live pour Stone Sour

Stone Sour sortira son premier album live officiel, « Hello, You Bastards: Live In Reno », le 13 décembre prochain, via Cooking Vinyl.

« C’est avec grand plaisir que j’annonce le tout premier album officiel de Stone Sour », a déclaré le guitariste, Josh Rand, lors du dévoilement. « C’est le spectacle de Reno dans son intégralité, exactement comme ça s’est déroulé le 5 octobre 2018. »

Le projet comprend 16 des titres les plus appréciés du groupe, dont « Absolute Zero », « Through Glass » et « Song # 3 », enregistrés en direct le 5 octobre 2018 dans la ville de Reno, aux États-Unis. L'album sera disponible sur CD, en format numérique et en double vinyle, limité à 2 500 exemplaires et comprenant également une affiche, une passe des coulisses, un pick de guitare, une setlist autographiée et une carte de téléchargement.

Josh Rand poursuit : « Nous sommes extrêmement fiers que ce soit 100% en direct, avec absolument pas d'overdubs! Ce n'est pas parfait, mais nous non plus. En tant que collectionneur moi-même, je voulais que cette édition limitée soit très spéciale. Le vinyle est pressé sur 180 grammes, ce qui vous donne la meilleure qualité audio possible, et est limité à 2500 exemplaires dans le monde. J'espère que vous l'apprécierez autant que nous l'avons joué. »

Liste des titres :

  1. YSIF
  2. Taipei Person / Allah Tea
  3. Do Me A Favor
  4. Knievel Has Landed
  5. Whiplash Pants
  6. Absolute Zero
  7. Bother
  8. Tired
  9. Rose Red Violent Blue
  10. 30/30-150
  11. Get Inside
  12. Reborn
  13. Song #3
  14. Through Glass
  15. Made Of Scars
  16. Fabuless

Plus tôt cette année, le bassiste de Stone Sour, Johny Chow, a confirmé à la station de radio WRIF 101.1 FM du Michigan, dans l’émission Meltdown of Detroit, que le groupe avait entamé le processus de composition pour la suite de l'album « Hydrograd » (2017).

Le chanteur, Corey Taylor, a précisé au magazine australien Heavy en 2018 que ses compagnons de groupe avaient commencé à écrire de la nouvelle musique « pratiquement dès que nous avons pris la route » pour soutenir la parution d’Hydrograd. « Nous ne pouvons tout simplement pas nous arrêter; nous sommes juste des gourmands en punition à ce stade », a-t-il confié. « Mais ce qui est cool, c'est que savoir que nous disposons de tout ce matériel fantastique nous permet de profiter du reste autant que possible car nous savons que lorsqu’il sera temps de vraiment commencer à faire fonctionner la machine de démos, nous aurons toutes ces choses intéressantes à écouter. Il n'y a pas de pression pour que nous fassions notre chemin. »

Lu 576 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)