25 Juil 2016

Marilyn Manson et ceux qui mettent trop le doigt sur le bobo : Son personnage ou la fin ?

Dernièrement, surtout depuis qu’il est en tournée avec Slipknot, nous avons eu droit à une montagne de critiques négatives à l’endroit de Marilyn Manson. Nous l’avons notamment vu avec Metalsucks, qui n’a pas mis ses gants blancs pour traîner l’artiste dans la boue. Il a été question de la performance à Heshey (Pennsylvanie). Un bon nombre d’entre vous se souviendront de la vidéo virale dans laquelle il essaie de prendre la place des techniciens de son. Est-ce un « diva moment »? Dans une autre vidéo tournée dans le cadre du même événement, nous pouvons le voir prononcer un discours quasi incompréhensible. Il fait une espèce d’ode à la schizophrénie et puis, blasé, énumère une série de non-sens.  

Au cours des derniers jours, il lui a été reproché de ne pas livrer la marchandise ou de le faire seulement à moitié. Il en a déçu plusieurs avec l’annulation à la toute dernière minute de son spectacle à Québec. Beaucoup semblent en avoir plus qu’assez de son attitude, tandis que d’autres insistent sur le fait qu’il a besoin d’aide.

Qu’en pensez-vous? Est-ce qu’il est à moitié là ou est-ce que cela fait partie de son personnage d’artiste? En profite-t-il pour agir comme une diva ou, au contraire, a-t-il besoin d’aide? S’il a des problèmes de consommation, ses gestes deviennent-ils excusables? J’aimerais bien lire vos différentes opinions. Êtes-vous d’accord avec toutes les critiques négatives et la façon dont certains l’attaquent de manière assez virulente? Bref, dites-m’en plus.

La critique de Musik Universe du dernier passage de Manson à Montréal est disponible ICI.


Lu 52355 fois Dernière modification le lundi, 25 juillet 2016 13:51
Évaluer cet élément
(1 Vote)