04 Déc 2016

Nickelback exige que la police canadienne retire sa publication

Nickelback exige de la police canadienne de retirer sa publication à propos d’un traitement « spécial » aux conducteurs interceptés avec les facultés affaiblies les obligeant à écouter leur musique.

La récente menace du service de police de Kensington de l’Île-du-Prince-Édouard d’obliger l’écoute de la musique du groupe Nickelback à quiconque se fait prendre avec les facultés affaiblies n’a pas fait sourire les musiciens.

Le service de police a publié cet avis sur sa page Facebook et a partagé une photo de l’album de la formation, SilverSideUp, avec un message encourageant la population à identifier un chauffeur désigné ou à utiliser les services d’un taxi préalablement à leur festivités, ajoutant que la police serait là à surveiller ceux assez stupides pour croire qu’ils peuvent boire et conduire.

Selon TMZ, un représentant de Nickelback a contacté le service de police de Kensington et exigé de retirer la publication Facebook qui est devenue virale cette semaine.

L’officier qui a rédigé la publication, le constable RobbHartlen, a mentionné ceci à CBC News : «Ce que nous tentions de faire est de mettre un grain d’humour au très sérieux sujet de la conduite en état d’ébriété ». Hartlen, qui a admis apprécier quelques chansons de la formation a ajouté : « Pauvre Nickelback. Ils sont la cible d’une blague à l’échelle nationale et je suis certain qu’ils pleurnichent en passant à la banque ».

Hartlen a de plus confessé que le service de police ne détient pas réellement cet album et qu’ils en ont trouvé une photo via Google.

À titre d’information, le groupe Nickelback travaille actuellement sur son neuvième album, lequel sera possiblement disponible en début 2017 via le label Republic Records.

Le service de police de Kensington a publié ce 2 décembre une réponse sur sa page Facebook à la suite de cette réquisition de Nickelback:

https://www.facebook.com/KtownPolice/posts/1827838190794843:0

 

Lu 5567 fois Dernière modification le dimanche, 04 décembre 2016 22:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)