25 Mai 2017

Rapport de police : les derniers moments de Chris Cornell

Bien que nous ne saurons probablement jamais ce qui se passait dans la tête du chanteur Chris Cornell avant qu’il ne s’enlève la vie dans une chambre d’hôtel la semaine dernière, le service de police de Détroit a révélé quelques détails concernant les derniers moments de la vie de la vedette.

 

Un rapport de police obtenu par le Detroit News révèle que Cornell s’est rendu à sa chambre d’hôtel quelques instants après que Soundgarden ait terminé sa performance au Fox Theatre, le soir du mercredi 17 mai. Sa femme Vicky l’a téléphoné pour avoir des nouvelles. La conversation l’a inquiétée : Cornell, 52 ans, présentait des troubles d’élocution et disait qu’il était tout simplement fatigué.

Préoccupée par ce qu’elle a entendu à l’autre bout du fil, Vicky Cornell a demandé au garde du corps du groupe d’aller vérifier si son mari allait bien après être retourné à sa chambre 15 minutes après que le groupe de grunge ait terminé de jouer devant 5 000 fans, vers 23 h 15. Le garde du corps Martin Kirsten a administré deux doses de l’anxiolytique Ativan au chanteur selon le rapport de police.

Après avoir parlé avec son mari vers 23 h 35, Vicky Cornell a appelé Kirsten vers 0 h 15 pour lui faire part de ses inquiétudes. Ce dernier s’est rendu à la chambre 1136 et a défoncé la porte, qui été verrouillée. Selon le rapport, il a d’abord demandé de l’aide à l’équipe de sécurité de l’hôtel.

Ce même rapport indique que l’équipe de sécurité n’a pas autorisé Kirsten à entrer dans la chambre puisqu’elle n’était pas enregistrée à son nom. C’est à ce moment qu’il a défoncé une première porte pour se retrouver devant une seconde porte qui était verrouillée elle aussi.

Le garde du corps a décidé de défoncer cette autre porte, qui donnait accès à la suite du chanteur. C’est là qu’il a trouvé Cornell sur le plancher de la salle de bain avec du sang qui lui sortait de la bouche et une marque autour du cou. Un médecin de l’hôtel, Dawn Jones, s’est rendu sur les lieux à 0 h 56. Il a pratiqué des manœuvres de réanimation : Cornell ne respirait plus.

Très peu de temps après, une équipe médicale d’urgence s’est rendue sur les lieux pour essayer des manœuvres de réanimation encore une fois. C’est à 1 h 30 que Cornell a été déclaré mort par un des médecins présents. Des enquêteurs des crimes majeurs se sont également dépêchés sur place pendant qu’un policier appelait Vicky Cornell pour lui annoncer la tragique nouvelle. Le rapport mentionne qu’elle a dit que Cornell est un ex-toxicomane.

Plus tard le même jour, le coroner a déclaré qu’il s’agissait d’un suicide. Vicky Cornell et l’avocat de la famille, Kirk Pasich, ont émis une déclaration contestant cette théorie. Ils jugent qu’un rapport toxicologique est nécessaire pour savoir ce qui est réellement arrivé au chanteur. La famille est persuadée que si Chris Cornell s’est suicidé, il ne l’a pas fait en connaissance de cause et que des substances pourraient avoir affaibli son jugement. 


Lu 9450 fois Dernière modification le jeudi, 25 mai 2017 01:11
Évaluer cet élément
(3 Votes)