11 Jan 2018

Behemoth : Nergal accusé d’avoir profané le blason de la Pologne

Le leader de la formation Behemoth, Adam « Nergal » Darski, a été formellement accusé par les autorités polonaises, d’avoir profané un des symboles nationaux de son pays.

 

 

Cette accusation concerne principalement l’imagerie et la marchandise de la tournée Republic Of The Unfaithful, qui, selon les autorités « manque de respect » au blason de la Pologne.

Selon les procureurs en lien avec la cause, l’imagerie de la tournée « inclut des éléments et des symboles considérés sataniques et antichrétiens, qui vont à l’encontre de l’idéologie et l’historique de l’état ».

Nergal et Marciej G. sont les principaux accusés dans cette affaire. Ils font face à un maximum d’une année de prison, si jamais ils sont reconnus coupables. Notons que le designer graphique Rafał Wechterowicz, qui a travaillé sur les images de la tournée, est également accusé.

En Pologne, les symboles étatiques sont protégés par la loi, contre la profanation publique et les insultes.

Nergal a répondu aux accusations qui pèsent contre lui via son compte Instagram :

Source: blabbermouth

 

Lu 705 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)