24 Jan 2018

La famille de Paul Gray gagne leur cause

Les questions juridiques concernant la mort du bassiste de Slipknot Paul Gray semblent avoir pris fin près d'une décennie plus tard. Gray est mort d'une overdose de drogue en mai 2010 et un procès pour mort injustifiée avait été intenté contre son médecin, Daniel Baldi ainsi que les anciens employeurs du médecin et une société hospitalière nommée UnityPoint-Des Moines qui ont abouti à un règlement.

Le corps de Gray avait été découvert dans une chambre d'hôtel avec une aiguille hypodermique à côté de lui ainsi qu'une variété de pilules. Une autopsie avait déterminé qu'il est mort d'une surdose de morphine et avait des problèmes cardiaques majeurs. Le Dr. Baldi entre en jeu alors qu'il traitait Gray à la fois pour la douleur et la dépendance. Bien qu'il n'ait prescrit aucun des médicaments consommés par le bassiste au moment de sa mort, la famille avait intenté un procès contre lui.

En 2012, Slipknot a collectivement publié une déclaration concernant la mort de Gray et son lien avec le Dr Baldi, déclarant: "Comme la perte de notre frère Paul Gray est encore très fraîche pour nous dans la famille Slipknot, ce nouveau développement nous met tous en colère et nous rend triste. Le fait que cette personne ait profité de la maladie de notre frère alors qu'il avait le mandat de l'aider, a indigné tout le monde dans notre famille et nous ne pouvons qu'espérer que cela n'arrive jamais à quelqu'un d'autre.Nos pensées vont aux familles des autres victimes et nous comptons coopérer autant que nous le pourrons pour que cette tragédie ne se répète jamais et pour nous assurer que cet homme paie pour ce qu'il a fait.’’

L'affaire devait être jugée lundi (22 janvier), mais a été réglée pendant le week-end, bien que les détails du règlement n'aient pas encore été divulgués.

Source: http://loudwire.com/slipknot-paul-gray-settlement-lawsuit/

Lu 3400 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)