21 Aoû 2018

The Flaming Lips: Critique et photos du spectacle de Montréal (2018)

The Flaming Lips, ce groupe rock-alternatif-psychédélique qui a pratiquement mon âge, vient toujours mettre un baume sur nos âmes lors de leur passage en concert. Une bonne dose d’onguent très coloré, parfumé de confettis à profusion, de ballounes, d’arcs-en-ciel, de licornes et de boule disco. Un forfait audiovisuel tout inclus que la formation américaine nous offre à chaque fois.

La soirée commence en grandes pompes avec le chanteur Wayne Coyne qui nous déclare son amour pour Montréal et entonne Race for the Prize sous une pluie de ballons, de faisceaux de couleurs, d’images 3D, de boucane et de confettis qu’il propulse dans la foule avec un tube, puis nous ramène un énorme ballon en or sous forme de « Fuck Yeah Montreal ». Pour ceux qui n’en étaient qu’à leur première expérience ou qui venaient peut-être de passer une mauvaise journée, c’était la première vague de pur bonheur et d’extase qu’il leur fallait.

Le quinquagénaire Coyne et sa bande ont fait paraître une compilation de succès en juin dernier et ils en ont bien fait profiter les grands amateurs présents au M Telus en jouant notamment Yoshimi Battles the Pink Robots, Pt. 1, The Yeah Yeah Yeah Song, The Castle, There Should be Unicorns, et The W.A.N.D.

Toujours en pleine forme, le frontman a fait sa traditionnelle (oui, oui, très traditionnelle) tournée de la foule à pied à l’intérieur de son immense ballon sur les airs de Space Oddity. Un bel hommage au défunt David Bowie. Les deux autres membres fondateurs, le bassiste Michael Ivins et le guitariste Steven Drozd étaient aussi fidèles au poste, lunettes psychédéliques illuminées à l’appui.

A Spoonful Weighs a Ton est venue clôturer le spectacle avec une autre bonne bouffée de confettis, mais The Flaming Lips n’ont laissé personne en reste et sont revenus pour le rappel avec la belle et incontournable Do You Realize??  Une fin parfaite à cette thérapie de joie et de plaisir!

Liste de chansons :

Also sprach Zarathustra, Op. 30 (reprise de Richard Strauss)
Race For The Prize
Yoshimi Battles the Pink Robots, Pt. 1
Fight Test
The Star-Spangled Banner (reprise de John Stafford Smith)
The Yeah Yeah Yeah Song (With All Your Power)
The Castle
There Should Be Unicorns
She Don't Use Jelly
The Captain
Space Oddity (reprise de David Bowie)
Oczy Mlody
How??
Are You A Hypnotist??
The W.A.N.D.
A Spoonful Weighs a Ton

Rappel :

Do You Realize??

 

Lu 2416 fois Dernière modification le mardi, 21 août 2018 13:16
Évaluer cet élément
(0 Votes)