21 Aoû 2018

Night Demon: Critique et photos du spectacle à Montréal

Une soirée plutôt intime et chaleureuse prenait place au Katacombes en ce lundi soir puisque Night Demon était de passage. Afin d'épauler la formation, c'était Blood Star et Jericho qui se devait de réchauffer les admirateurs métalliques.

C'était donc à Jericho d'initier la soirée. Si le groupe a semblé ne pas trouver son aise au commencement, cela leur a pris à peine quelques minutes pour remédier à la situation. Une fois bien réchauffée, la troupe a offert une bonne prestation énergique et bien exécutée. Les solos étaient bien interprétés et assez intéressants. Aussi, le chanteur était bien en voix et nous a chatouillé les tympans en effleurant les notes les plus aiguës de son registre. Côté musicale, le groupe n'est peut-être pas le plus innovateur, mais il a su nous offrir de la qualité dans la même veine que Iron Maiden, Judas Priest et Helloween. Pour un premier concert, la formation a de quoi être fier.

 

En second lieu, c'était à Blood Star de prendre place sur la petite scène. Ce ne pris que très peu de temps pour constater que cette formation avait plus d'expérience que la précédente. La petite chanteuse, Madi Smith, a rapidement pris le contrôle de la petite foule. Celle-ci a une bonne présence et n'arrête que très rarement. De plus, elle a une bonne voix mielleuse qui rappelle par moment la "Metal Queen" Doro. Bien que les musiciens étaient talentueux, j'ai trouvé que malheureusement, on perdait beaucoup de détails, car la basse et la batterie enteraient fréquemment les deux autres artistes. Sinon, nous avons eu une bonne petite prestation où les morceaux The Fear, Stalking The Beast et Fearless Priestess du groupe côtoyaient à merveille les classique Stay Hungry (Twisted Sister) et Wild Child (W.A.S.P).

 

Night Demon se devait donc de prendre la place afin de nous charmer avec son métal Old School. Tout d'abord, la formation californienne n'a peut-être que deux albums studio à son actif et son nom n'est pas sur toutes les lèvres, mais elle gagne à être connue. La musique est bonne, énergique, puissante et jouée par des musiciens qui savent comment bien s'approprier une scène. Ceux-ci en ont mis plein la vue grâce à leur présence qui est saisissante et imposante. Surtout, le chanteur Jarvis Leatherby qui ne s'est arrêté qu'à de très rares reprises. Petit fait cocasse, le chanteur se déchainait tellement qu'il a accroché une des pédales du guitariste, et ce, en plein milieu d'une chanson. Aussi, le groupe n'avait peut-être pas vraiment de support visuel, mais la venue d'un squelette avec une coupe lors de la pièce The Chalice a semblé plaire à plusieurs. Au final, la prestation n'a pas été très longue, mais due à l'enthousiasme de la foule, le groupe a repris ses instruments afin de mettre un terme à la soirée avec une reprise de Wasted Year d'Iron Maiden.

 

Pour conclure, c'est un bon concert à saveur Old School que nous avons eu droit. Les trois formations nous ont servi de bonnes formations qui en ont ravi la petite foule réunie en ce lundi soir.

 

Setlist

Welcome To The Night

Full Spead Ahead

Hallowed Ground

Dawn Rider

The Howling Man

Black Widow

Ritual

Stranger In The Room

Screams In The Night

The Chalice

Flight Of The Manticore

In Trance

Night Demon

Wasted Years 

 

Lu 974 fois Dernière modification le mardi, 21 août 2018 07:44
Évaluer cet élément
(0 Votes)