18 Sep 2018

Blessthefall: Critique et photos du spectacle à Montréal (2018)

 La tournée Hard Feelings du groupe metalcore Blessthefall s’arrêtait hier au Théâtre Fairmount. Une ambiance sympathique pour les 5 groupes prenant part à la tournée. Une soirée qui a commencé tranquillement pour terminer avec une belle dose d’énergie.

C’est le groupe américain A War Within qui a eu le plaisir d’ouvrir la soirée. Malheureusement, étant donné que 5 groupes en tout foulent les planches dans une même soirée, cela voulait dire qu’ils débutaient assez tôt, à 18h30. La salle peu remplie aurait pu en décourager plus d’un, mais le groupe de hardcore a donné son 110%. Il s’agissait de leur premier concert au Canada, et Montréal est généralement une superbe foule pour quiconque vient y jouer. Le groupe a interprété 5 titres, dont Promises et A New Hope.

Les californiens Thousand Below sont ensuite venus réchauffer la scène et présenter leur album The Love You Let Too Close. Ils ont joué la pièce titre de l’album, ainsi que Sinking Me, Tradition, Never Here, Sleepless, No Place Like You et Vein. Difficile à dire si le son était mal ajusté ou si le chanteur James DeBerg éprouvait quelques difficultés, mais le tout semblait un peu chaotique. Un groupe intéressant à découvrir, mais ce ne fût pas le plus grand succès de la soirée.

Le groupe Ded, avec à son actif un seul album paru en 2017, Mis.An.Trophe, a pris place pour réchauffer la foule à son tour. La salle plus remplie qu’au début de la soirée, la prestation énergique du chanteur Joe Cotela a été très bien reçue du public. La foule a participé avec enthousiasme pour les 6 chansons qu’ils ont interprété. Leurs succès plus anciens, FMFY et Anti-Everything, avec lesquelles ils ont fini leur set, ont vraiment bien réveillé le public et ont haussé le niveau d’énergie pour le reste de la soirée. Le groupe a offert une très bonne performance.

Les derniers à prendre place avant l’acte principal ont été The Word Alive. Le groupe métalcore de Phoenix Arizona est bien connu du public montréalais, ceux-ci ayant joué à Montréal à de multiples reprises. Les fans étaient présents pour répondre au chanteur Tyler « Telle » Smith. C’est avec ce groupe que la soirée a véritablement pris son envol. The Word Alive a joué plusieurs titres de leur plus récent album paru à l’hiver 2018, Violent Noise. Ils ont interprété entres autres I Fucked Up et Why Am I Like This pour clôturer la soirée. Plusieurs bons choix provenaient d’albums précédents, tels que 2012, The Hounds Of Anubis et Life Cycles qui ont trouvé leur place durant le set. Si on ne connaissait pas le groupe auparavant, leur prestation sur scène donne sans aucun doute le goût de les découvrir davantage. Très doué pour faire lever la foule, le chanteur livre avec aplomb son matériel. Des quatre groupes qui ouvraient, celui-ci gagne mon vote, suivi de près par Ded.

Après cette tout de même longue introduction, Blessthefall a pris place sur scène accompagné d’effets de lumière. Pas de temps à perdre, le chanteur Beau Bokan entame tout de suite Wishful Sinking, titre populaire de leur dernier album Hard Feelings. Ils ont enchaîné avec Cutthroat et Hollow Bodies, devant une foule réceptive et animée. Le chanteur est excellent pour communiquer avec la foule, et semble très content d’être en sol québécois. Plusieurs personnes de la salle n’en étaient pas à leur premier concert de Blessthefall, et Bokan prend la peine de remercier anciens et nouveaux fans de leur support entre deux chansons.

Le groupe a alterné entre morceaux plus récents et plus anciens, et ont joué Youngbloods, Melodramatic, Exodus, Sleepless in Phoenix. Cette dernière a suscité les cris d’enthousiasme de la foule, avec raison. Bokan et ses acolytes Eric Lambert et Elliot Gruenberg à la guitare, Jared Warth à la basse et Matt Traynor à la batterie offrent un excellent spectacle, qui se poursuit avec Keep Me Close, 40 Days, Promised Ones et Your Wear A Crown But You’re No King. Le groupe termine avec Welcome Home, encore une fois bien reçue par la foule qui chante et accompagne Bokan. Le groupe offre un rappel avec Hey Baby, Here’s That Song You Wanted, titre approprié pour un rappel. Un groupe très généreux avec ses fans qui en donna pour leur argent aux spectateurs présents au Fairmount. 

Lu 898 fois Dernière modification le mardi, 18 septembre 2018 08:45
Évaluer cet élément
(0 Votes)