17 Oct 2018

Karkaos: Compte-rendu et photos du spectacle 10e anniversaire à Montréal (2018)

Une petite foule s'est rassemblée dimanche soir aux Foufounes Électriques pour assister au spectacle de plusieurs groupes montréalais, soient Dissymmetry, From Dying Suns, Inner Turmoil, Gone In April et Karkaos. La soirée marquait le 10e anniversaire de Karkaos.

Dissymmetry a ouvert la soirée. Sa performance fut courte, mais énergique. Le groupe a interprété 6 chansons : Dissymmetry, The Colonel, Dystopia, Tomb Of Time, Mad History et Erase The Future. Le public était très calme et ne paraissait pas particulièrement enjoué.

From Dying Suns est ensuite monté sur scène. Le chanteur montrait beaucoup de joie et d'aisance. Le manque d'entrain de la foule semblait toutefois le décevoir. Le groupe a, entre autres, interprété 4 nouvelles pièces : Fleshbait, Humanicide, Perish Or Thrive et Murderica. Malgré la quasi absence de réaction du public, les musiciens semblaient prendre plaisir à jouer. Selon les commentaires qui ont atteint mes oreilles à la suite de la performance, les gens ont bien aimé ce qu'ils ont entendu.

Ce n'est qu'à l'arrivée de Inner Turmoil que la foule a pris de l’ampleur et a commencé à montrer son appréciation. Ce spectacle était le premier incluant le nouveau bassiste du groupe et il semblait bien heureux d'y être, tout comme les autres membres. Le chanteur était très énergique, se promenant sur scène autant que faire se peut dans un si petit espace et gesticulant au rythme de la musique. Le groupe a préféré minimiser les interventions entre les chansons afin d'en interpréter le plus possible. Nous avons donc eu droit à une très belle setlist incluant Darkside et la seule pièce en français du band. Le son était étonnamment bien ajusté lors de cette performance. Ce fut très agréable pour les oreilles. Les solos de guitare avaient un rythme effréné, les rendant totalement captivants. La foule paraissait très satisfaite de la prestation.

Après un tel spectacle, la foule, redevenue plus petite, était réchauffée et prête à accueillir Gone In April. Avec son violon et ses deux voix totalement différentes, Gone In April est définitivement un groupe surprenant qui mériterait d'être plus connu. Ce soir, les membres du groupe paraissaient tous très enjoués. Ils nous ont montré la passion qui les habite et qui emplit leur musique de toutes sortes d’émotions. Les gens présents dans la salle semblaient toujours curieux d'entendre la prochaine chanson. La voix mélodieuse de la chanteuse et le growl du chanteur formaient une combinaison parfaitement harmonieuse. Malgré le son cristallin et pur du violon, aucun moment calme n'est venu perturber l'énergie agitée du public.

Avant l'apparition de Karkaos, la salle s'est à nouveau remplie de fans. Ce soir avait lieu le 10e anniversaire du groupe. Karkaos célébrait donc cet événement, un dimanche soir, dans sa ville natale. La puissante voix de Viky Boyer a très rapidement empli la salle et charmé les oreilles de toutes les personnes présentes. L'expérience des membres et leur complicité ainsi que l'énergie du groupe et sa synergie étaient incroyables à voir. Les musiciens semblaient ne faire qu'un lorsqu'ils jouaient, ce qui conférait aux chansons un son totalement unique. D’ailleurs, pour ajouter au côté spécial de la soirée, la chanteuse de Gone In April s’est jointe à Karkaos lorsqu’ils ont interprété Children Of The Void. Le gorupe a également interprété, entre autres, Let The Curtain Fall, Lie For A Lie, Tyrant et The Tempest. Toute la performance était empreinte de joie, d’énergie et de célébration.

Cette soirée metal québécois m’a beaucoup plu. La foule a visiblement adoré Karkaos. Plus de soirées avec autant de bands locaux devraient avoir lieu au Québec.

Lu 1789 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)