26 Nov 2018

Three Days Grace: Compte-rendu et photos du spectacle à Montréal (2018)

Three Days Grace s’arrêtait à Québec samedi au centre Vidéotron et à Montréal hier soir au MTELUS dans le cadre de leur tournée canadienne The Outsider. Cette tournée vient en appui à son sixième album studio intitulé Outsider. Pour l’occasion le quatuor aura comme invités spéciaux Nothing More et Fozzy.

Plus tôt cette année le groupe s’est retrouvé à nouveau au sommet des palmarès avec leur extrait « The Mountain ». Ce qui fait de Three Days Grace le groupe qui détient le record de tous les temps pour le plus grand nombre de chansons au #1 sur les radios de format Rock.

Il ne fallait donc pas s’étonner d’apprendre qu’il jouerait a guichet fermé devant une foule endiablé au MTELUS.

La formation américaine Fozzy, avec en tête le lutteur Chris Jericho, ouvrait la soirée avec conviction. Pas de doute le chanteur est à l’aise devant une foule et sait comment garder l’attention du public. À la grande surprise de plusieurs, Matt Walsh de Three Days Grace est venu chanter Elevator avec Jericho. Un moment très apprécié des fans qui sont arrivé tôt pour profiter pleinement du programme de la soirée. Jericho aime bien en mettre plein la vue et portait un manteau orné de lumières rouge et blanche qu’on a pu voir à l’œuvre vers la fin de leur prestation.

Puis est venu le tour de Johnny Hawkins et du groupe Nothing More de poursuivre sur la même intensité que leurs prédécesseurs. Il était d’une évidence même que la formation du Texas avait fait déplacer plusieurs fans ce soir. Hawkins, était comme dans sa bulle et on y était invité. Fidèle a ses habitudes, Hawkins en a profité pour insérer une partie acrobatique avec une batterie hydraulique et jouant à 3 musiciens sur une basse.

Une solide performance pour le groupe mais malheureusement on pouvait également entendre beaucoup de bourdonnement pendant leur set, plusieurs personnes jasaient entre eux et c’est dommage pour Nothing More qui méritait leur pleine attention.

Three Days Grace est monté sur scène au son de Livin’ On A Prayer de Bon Jovi, un choix judicieux quand on connaît l’histoire d’amour entre le groupe du New Jersey et Montréal. Tout le monde chantait, poing dans les airs. Déjà on pouvait présager une soirée haute en énergie, qui a débutée avec The Mountain et suivie de Home, succès bien connu des fans du groupe qui suivent depuis les tous débuts.

Les membres originaux du groupe ne sont peut-être pas très bavards mais leur présence sur scène vaut milles mots. Neil, Barry et Brad se donnent à chaque concert et la foule en redemande. Matt Walsh, à la tête du groupe, lui ne manque pas une occasion de s’adresser aux fans créant ainsi un sentiment d’appartenance, comme une famille.

Il y en avait pour tous les goûts hier soir, Three Days Grace avait puisé dans leur vaste répertoire pour n’oublier aucun hit. De Pain en passant par The Good Life, I Hate Everything About You et Animal I Have Become, sans oublier les plus récentes additions du dernier album, The Mountain et Infra-Red. Les fans du groupe ont été conquis des la première note et on démontré hors de tout doute pourquoi Three Days Grace est encore solide même après le départ de Adam Gonthier en 2013.

Matt Walst a repris les reines et le groupe n’a jamais regardé derrière depuis.

Les membres de Three Days Grace sont devenu des pionniers dans l’industrie et les quatre musiciens n’ont pas déçu personne hier soir au MTELUS. Tout s’enchaînait avec brio et l’emplacement des chansons au courant de la soirée bien calculée. Quelques chansons acoustiques pour ralentir légèrement le tempo avant de reprendre de plus bel avec une série de succès qui a gardé en haleine tous les fans présents jusqu’au dernier moment avec Riot.

Liste des chansons:

Intro (Livin’ on a Prayer – Bon Jovi)

1. The Mountain

2. Home

3. The Good Life

4. Pain

5. Infra-Red

6. World So Cold

7. You Don’T Get Me High Anymore (Phantogram cover)

8. Just Like You

9. Love Me or Leave Me (acoustique)

10. Get Out Alive (avec parties de Lose Yourself de Eminem)(acoustique)

11. Painkiller

12. Break

13. Let You Down

14. I Hate Everything About You
15. Animal I Have Become (avec Seven Nation Army de The White Stripes)

Rappel:

16. Never Too Late

17. Riot

Lu 2260 fois Dernière modification le lundi, 26 novembre 2018 23:58
Évaluer cet élément
(0 Votes)