11 Mai 2019

Godsmack / Volbeat : Compte-rendu et photos du spectacle de Québec (2019) Spécial

C'est devant un Centre Vidéotron à guichet fermé qu'un des spectacles Métal de l'année à Québec avait lieu ce samedi soir. Les Danois de Volbeat et les Américains de Godsmack se partageaient cette belle soirée devant une foule de fans en très grande forme. En effet, ils se sont arrêtés par la ville de Québec comme dernière date de leur tournée nord-américaine.

Le groupe de Métal alternatif de Los Angeles Stitched Up Heart avait comme lourde mission d'ouvrir pour les deux groupes, mais leur prestation est passée presque inaperçue; les fans étaient clairement là pour voir les deux groupes principaux(la salle n'étant qu'à moitié remplie pour cette partie de la soirée). À noter le titre Lost avec la participation de Sully Erna (chanteur de Godsmack) qui fait apparition devant les acclamations de la foule. Les réglages de son n'étaient pas encore optimaux, mais le groupe paraissait en forme et la chanteuse Alecia "Mixi" Demner a une belle énergie sur scène.

Ensuite, la soirée se poursuit avec Volbeat sous les acclamations de la foule en délire. La bière coule à flots et les cris de la foule font plaisir à entendre! Leur son est réputé pour être un savant mélange de Rockabilly et de Heavy Métal, influencé autant par Johnny Cash que Metallica. Leur identité musicale est telle que la presse les qualifie souvent de style "Elvis Metal".

Le groupe nous a livré une setlist de qualité. Pendant la chanson For Evigt, le chanteur/guitariste du groupe en a profité pour rendre hommage à sa fille et à sa fiancée. À ce moment-là, la salle est plongée dans le noir et les spectateurs allument les écrans de leurs cellulaires pour créer une ambiance magique et émouvante. Les chansons Devil's Bleeding Crown : hommage à son père décédé, I Only Want To Be With You (reprise de Bay City Rollers -1976) et A Warrior's Call ont également donné lieu a des moments forts. Leur nouveau single Parasite est également proposé ce soir.

Deux autres moments clés du spectacle sont la reprise de Ring Of Fire (Johnny Cash) et leur classique pour clôturer le spectacle Still Counting.

Godsmack monte sur scène vers 22h. Le groupe ne s'est plus produit à Québec depuis plus de douze ans et ils sont toujours très bien accueillis dans la vieille capitale. Le chanteur a même porté fièrement le fleurdelysé prêté par un fan de la foule.

Les Américains sont en forme olympique et sont clairement très heureux d'être là. Les effets pyrotechniques sont bien présents. Les moments forts du spectacle sont les désormais classiques

I Stand Alone, Cryin' Like A Bitch!, Awake et le plus récent When Legends Rise.

Comme souvent le groupe nous propose, une "drum battle" : le chanteur Sully Erna derrière sa propre batterie face à son batteur Shannon Larkin qui est d'ailleurs excellent. La prestation est excellente et très impressionnante. Ils reprennent entre autres Back In Black d'AC/DC, Enter Sandman de Metallica et Walk This Way d'Aerosmith.

Cette soirée fut grandiose et on ressort avec plein de bons souvenirs.

Lu 4426 fois Dernière modification le dimanche, 12 mai 2019 02:33
Évaluer cet élément
(13 Votes)