09 Juil 2019

Slipknot et Killswitch Engage : Compte-rendu et photos du FEQ 2019 Spécial

C'est ce lundi soir qu'avait lieu sur les Plaines d'Abraham la venue de l'un des groupes les plus attendus de cette 52e édition du Festival d'Été de Québec : le groupe de nu-métal Slipknot.

19h... Slipknot n'est pas seul à se produire ce soir sur la scène Bell pour cette grande soirée métal. Le supergroupe de metalcore Light The Torch (anciennement The Devil You Know) débute les hostilités. Il est composé d'anciens membres de Killswitch Engage (le chanteur Howard Jones), de All Shall Perish (le guitariste Francesco Artusato), de Bleeding Throught (le bassiste Ryan Wombacher) de Devolved (le batteur John Sankey).

20h... La soirée se poursuit avec la formation de métalcore originaire du Massachussets Killswitch Engage. Le site du festival commence à se remplir et le groupe nous propose un spectacle de qualité. Le guitariste Adam Dutkiewicz a même partagé la joie du groupe à se produire sur scène en lançant un "Vous êtes plaisants, je vous aime!" entre deux morceaux enragés. Le clou du spectacle est la montée sur scène d'Howard Jones. Tout juste remis de ses émotions, ce dernier a chanté en duo avec son successeur Jesse Leach (ayant repris le flambeau derrière le micro depuis 2012), le classique du groupe "The End Of Heartache".

21h45... les choses sérieuses commencent et le spectacle tant attendu de Slipknot débute. Malgré un problème technique avec le drapeau du groupe, tombé sous le vent comme Garou et Céline!, le spectacle commence à l'heure avec comme introduction musicale le mythique For Those About To Rock (We Salute You) d'AC/DC. Ensuite, l'introduction (515) et le titre People=Shit, deux chansons issues de leur second album Iowa, font monter les décibels sur les Plaines. Le groupe vient de terminer sa tournée européenne il y a trois jours, mais il est en grande forme. C'est l'occasion pour le public québécois de découvrir les nouveaux masques des membres qui sont toujours aussi effrayants.

Le charismatique chanteur du groupe Corey Taylor communique très bien avec la foule, en extase devant ses idoles. "Do you want motherfucking more?"... le public répond en masse sous des cris de joie. Trois ans après leur triomphe au Centre Vidéotron, ils avaient clairement manqué aux fans surnommés les Maggots. Il tente même quelques phrases en français "Merci beaucoup mes amis", "Ça va , c'est bon ?"

À la batterie, Jay Weinberg est impressionnant, nous faisant presque oublier Joey Jordison, qui a quitté le groupe en 2013. Quant à Allesandro Venturella il remplace discrètement le regretté bassiste Paul Gray décédé en 2010.

Les neufs membres masqués ont une énergie débordante sur scène et bougent beaucoup, n'hésitant pas à, de temps à autre, prendre une batte de baseball pour taper sur les fûts de métal!

Niveau visuel, le spectacle est assez étonnant : flammes, écran géant de fond de scène avec animations et images apocalyptiques... Bref, le groupe nous livre une prestation de haute qualité et pleine de rage, comme à son habitude.

A mon avis, le meilleur moment du spectacle est quand Corey lance un "If we're going to hell, let's go to hell together" juste avant d'amorcer le morceau Heretic Anthem, où la foule hurle "555...666!!".

Symbole de toute une génération de metalleux, la formation originaire de Des Moines, dans l'état de l'Iowa, est toujours très attendue dans la Vieille Capitale et nous a encore livré une prestation impeccable. La setlist de 17 morceaux, dont cinq du premier album Slipknot, trois d'Iowa et trois de The Volume 3 (The Subliminal Verses), balaye la discographie de la troupe masquée avec efficacité. Les simples Unsainted et All Out Life qui sont des nouvelles chansons sont très bien accueillis par le public.

Corey Taylor conclut le concert par un "You will see Slipknot again I promise". Il a également avoué son amour pour le Québec et, plus généralement, pour le Canada.

Cette soirée fut mémorable et les metalleux venus en masse en ont eu pour leur argent! La bière coulait à flots... et les mosh pits aussi! Un grand moment de métal.

{gallery}spectacles2019/Slipknot-qc-2019:::0:{/gallery}

Lu 6469 fois Dernière modification le mardi, 09 juillet 2019 23:23
Évaluer cet élément
(5 Votes)