13 Déc 2014

Asking Alexandria / Blessthefall / Chelsea Grin : Critique et Photos du concert de Montréal (2014) Spécial

C'est lors d'une soirée du 11 décembre, un jeudi, que le Métropolis de Montréal a accueilli un groupe de l'heure : Asking Alexandria. Accompagné par quatre  autres formations, ce groupe nous a rendu témoins d'une soirée haute en couleurs. Je me demandais si les gens allaient oser affronter la neige et si les étudiants allaient prendre une petite pause dans cette lourde et pénible fin de session. Et bien, laissez - moi dire que les fans sont bien plus valeureux qu'on ne pourrait le penser.

L'ouverture des portez était prévue assez tôt : dans les environs de 17 h. Cinq groupes se sont produits sur les planches du Métropolis,  soit The Family Ruin, Upon a Burning Body, Chelsea Grin, Blessthefall et bien évidement,  Asking Alexandria. De prime abord, je m'excuse auprès des deux  premiers groupes et aux fans. Malheureusement, en raison d'un emploi du temps complètement fou, je n'ai pas pu me présenter à temps pour leurs prestations. Je vis également quelques difficultés de nature personnelle, ce qui draine une bonne quantité de mon énergie.  Bref, c'était une soirée assez particulière.

Me dépechant à toute vitesse pour trouver une discrète place dans la foule, qui ma foi était plus nombreuse que ce à quoi je m'attendais, j'ai pu arriver juste à  temps pour la prestation de Chelsea Grin. En partant, c'est le groupe que j'aime le plus sur le bill. Une très bonne chose. Les premières notes m'ont déstabilisée un tantinet, mais rapidement, j'ai embarqué dans leur jeu. Et puis, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour comprendre que ce groupe allait être dur à battre. L'énergie était fort palpable et les moshpits évoquant toutes formes de virulence s'enchaînaient les uns à la suite des autres. Côte setlist, c'était pas mal intéressant : il y avait un peu de tout et le temps a bien été géré. J'aurais peut - être apprécié que le groupe joue une ou deux pièces de plus, mais peu importe, au fond de moi, je savais déjà que Chelsea Grin avait volé la soirée, ce que je me suis  confirmé plus tard, puisqu'il a vraiment réussi à se démarquer en comparaison avec les deux  autres groupes que j'ai pu voir.

Après,  c'était au tour de Blessthefall de jouer. J'avoue que je suis très peu familière avec ce groupe. Cependant, selon ce que j'ai pu voir et constater, la fanbase de Blessthefall est assez présente à Montréal. Côté prestation, j'ai observé quelques éléments intéressants dont la façon que les membres du groupe s'approprient la scène, mais aussi une belle interaction avec la foule. Une belle chimie était au rendez - vous. Malgré ces bons points, la prestation n'était pas suffisante pour m'entraîner sans hésitation dans les hordes du groupe. Cependant, j'ai tout de même passé un agréable moment en leur compagnie et j'ai l'impression que Blessthefall a quitté en laissant ses fans heureux.

En fin de soirée, c'était donc au tour de la formation Asking Alexandria. Grandement attendue. Cette formation fait beaucoup parler d'elle, en bien et en mal et a  explosé en popularité. Don't Pray For Me a été le premier morceau d'une longue liste à être joué. Ça criait for en s'il vous plaît! Les fans ont sombrés dans une profonde hystérie se brutalité. Et puis après quelques chansons, j'avais l'impression que le groupe ne se livrait pas à fond tant que ça. Ce que j'entends par là, c'est que la vivacité de la foule n'allait pas de pair avec l'enthousiasme des musiciens sur scène. Asking Alexandria aurait pu en faire plus, compte tenu des encouragements de la foule et embarquer dans son jeu. C'est vrai que ce n'est pas si évident quand les attentes du public sont élevées. Par contre, le divertissement régnait. Le spectacle s'est terminé avec un rappel comprenant trois chansons dont The Death of Me.

Ce qu'il faut retenir de cette soirée selon moi, c'est que c'est Chelsea Grin qui était le meilleur élément, et ce, pour plusieurs raisons. Malgré tout, j'ai l'impression que l'on entendra parler d'Asking Alexandria pour encore un très long moment puisque son public se veut très diversifié : les jeunes et les moins jeunes étaient là jeudi. Je pense bien que c'était l'un des derniers (s'il ne l'est pas déjà) shows en son genre de l'année. Il fallait donc profiter de cette occasion!

Lu 5192 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)