29 Fév 2016

Helloween : Critique et photos du spectacle de Montréal (2016)

Critique et photos du spectacle de Helloween à Montréal : Les spectacles d'artistes internationaux ayant été plutôt rares en ce début de 2016, c'était une foule en forme et surtout en carence de prestation scénique qui a répondu présente au spectacle du groupe allemand Helloween. Accompagné des formations Potion 13 et THEM, on pouvait s'attendre à une belle soirée au Théatre Corona.

Ayant été ajouté à la programmation il n'y a pas si longtemps, c'était une formation québécoise qu'on ne présente plus qui assurait la première partie : Potion 13. Roulant sa bosse depuis plusieurs années, la rage de savourer l'adrénaline de la scène déborde encore de ces musiciens; elle ne semble même pas s'estomper un peu. Impatient de nous partager son métal engagé, ils ont su mettre le feu aux planches rapidement. La complicité des artisans musicaux est complète et efficace, ce qui est tout à leur avantage pour nous livrer une très bonne prestation. En plus du charisme indéniable de l'orchestre, le fait que la chanteuse s'est armée de plusieurs sceptres a rajouté une belle touche visuelle pour ensorceler l'auditoire.

S'en suivirent alors les Américains THEM. Ne savant pas à quoi m'attendre je n’ai pu être qu'émerveillé. Non seulement la musique est excellente, mais l'aspect théâtral, qui est appuyé par plusieurs acteurs, rappelle totalement les prestations magistrales de King Diamond. Armé d'un pied de micro clairement copié sur Melissa, celui de Kim Bendix Petersen, le chanteur s'époumonait gracieusement de façons ''opératiques'' tout en caressant à la perfection les notes les plus aiguës. On ne peut le nier, personne n'est resté de marbre suite à cette pièce de théâtre musicale. Ce fût une prestation sans faille qui en a convaincu plus d'un, car nombreux se sont précipités au comptoir de marchandises afin de pouvoir faire part de sa nouvelle amour pour ce groupe. Une nouvelle découverte que je conseille fortement à tous fans de King Diamond.

Ce fut alors le tour de la pièce de résistance: Helloween. Même si le compteur des années tourne depuis longtemps pour la formation allemande, leurs prestations ne semblent pas avoir pris une ride. Étant la première date de la tournée nord-américaine, les musiciens étaient tous très en forme. Même si le chanteur, Andi Deris, disait avoir contracté dernièrement un virus , il était resplendissant et ne semblait pas être malade. Commençant immédiatement avec le classique Eagle Fly Free, la foule tomba instantanément sous le charme de l'orchestre. De plus, elle ne se gênait pas pour faire retentir bruyamment chacun des refrains. Deris a agi tel un maestro de foule en faisant faire tout ce dont il voulait : passant des tapements de main pour se rendre à chanter des mélodies bien précises, et ce, tout en gardant une touche amicale et très active envers ses partisans. La tournée ayant pour but de promouvoir leur dernier album, on eut la chance d'entendre les titres My God-Given Right, Heroes et Lost In America. Toutes trois eurent une réception surprenante des adeptes qui connaissaient parfaitement les paroles entières. Nous avons eu aussi droit à une performance individuelle de batterie de Daniel Löble, mais je dois avouer que ce n'était pas une des meilleures que j'ai vues. Par chance, l'homme à la console d'éclairage a su rajouter un bel aspect visuel. Finalement, c'est grâce à une belle liste de chansons pigée dans l'ensemble de sa carrière que Helloween a su ravir ses fans. Entre autres, nous avons eu la chance d'entendre : Steel Tormentor, Mr. Torture, Waiting For The Thunder, Straight Out Of Hell et plusieurs autres. De plus, le choix de pièce pour le rappel était judicieux et efficace avec Before The War, Future World et, bien sûr, l'incontournable I Want Out.

Bien qu'il n'y ait pas eu beaucoup de spectacles jusqu'à maintenant, ces trois groupes ont été en mesure nous livrer une soirée impeccable et de très bonne qualité.

PHOTOS DE HELLOWEEN

PHOTOS DE THEM

PHOTOS DE POTION 13

Lu 3513 fois Dernière modification le lundi, 29 février 2016 14:43
Évaluer cet élément
(1 Vote)