21 Mar 2017

Alestorm: Critique et photos du spectacle de Montréal (2017) Spécial

Après avoir dû annuler son concert prévu en octobre, Alestorm était finalement de retour dans la métropole afin de nous inculquer quelques leçons de piraterie.

Malheureusement, dû à de circonstance hors de mon contrôle, je n'ai pu voir les deux premiers groupes. Je tâcherai donc de ne pas les rater la prochaine fois, car d'après les dires les prestations étaient assez intéressantes.

Finalement, nos pirates préférés avaient accosté au Théatre Corona pour nous offrir un événement hors pair. Chose à noter, il s'agissait de la première fois que la tempête de bière frappait la province du Québec sans son fidèle matelot Dani Evans. De plus, comme Máté Bodor, le nouveau  guitariste, n'a pas encore participé à un album paru, il s'agissait donc du moment pour nous de découvrir le musicien Hongroi. Cela dit, Alestorm a cette habilité de faire le party comme rare sait le faire et avec un Théatre Corona à guichet fermé on ne pouvait s'attendre qu'à quelque chose d'unique. Pour ma part, il s'agissait de la cinquième fois que j'avais la chance de voir la formation et je dois avouer que cette fois-ci n'était pas comme les autres, dans le bon sens du terme. C'est donc sous les notes de Keelhauled que les musiciens ont mis le feu aux poudres à la foule déjà conquise. Dès cet instant, l'agitation a été à son apogée, et ce, jusqu'à la dernière vague lancée par la dernière note. Si certains avaient peur que Bodor ne soit pas capable d'égaler Evans, et bien, ils se sont trompés. D'ailleurs, sans dénigrer l'ancien guitariste, je trouve que ce nouveau venu a été en mesure de rallumer un peu la flamme qui semblait s'éteindre peu à peu avec la passion de Evans qui disparaissait tranquillement. Pour le reste, quoi demander de plus? Les gars étaient tous en feu, le son passable (j’ai vu mieu, mais j’ai vu pire), le choix des chansons était démentiel et que dire de la foule outre qu'un ouragan n'aurait pu l'accoter de par son énergie et ses chœurs de vieux moussaillons partis à l'aventure.

Finalement, encore une fois je suis arrivé avec d'énormes attentes face à Alestorm et, encore une fois, ils les ont dépassés à un niveau que je ne croyais pas atteignable. Un groupe à voir et à revoir, car la déception ne sera jamais au menu.

Setlist

Keelhauled

Over The Sea

Magnetic North

Shipwrecked

Mead From Hell

Nancy The Tavern Wench

Wolves Of The Sea

Walk The Plank

The Sunk'N Norwegian

Mexico (nouvelle chanson)

Wenches And Mead

Drink

Rappel

1741 (The Battle Of Cartagena)

Hangover

Captain Morgan's Revenge

Rum

Lu 3432 fois Dernière modification le mardi, 21 mars 2017 01:47
Évaluer cet élément
(2 Votes)