13 Avr 2017

Kreator / Obituary : Critique et photos du spectacle de Montréal (2017)

La tournée Decibel a fait un arrêt au Club Soda de Montréal hier soir! Voici la critique et les photos de Kreator, Obituary et Midnight!

C’est devant une foule déjà très compacte que Midnight a pris la scène d’assaut mercredi soir au Club Soda, fait peu surprenant quand on sait que la salle affichait "sold out" pour l’événement.  Le guitariste n’a pas tardé à faire rugir la foule en fracassant une guitare sur la scène, donnant le ton à une soirée des plus brutales.  Portant fidèlement les cagoules qui leur servent de trademark, le trio a su bien réchauffer la foule grâce à une présence scénique remarquable.  Les rythmes du batteur, simples mais efficaces, ont contribué à l’efficacité des basslines et des solos de guitare impeccables.  Après quelques guitares fracassées et beaucoup de headbang, la formation américaine a quitté la scène pour laisser la place à Obituary.

En jetant un bref coup d’œil au public, on se rendait vite compte qu’Obituary était en grande partie responsable du grand nombre de billets vendus.  Plusieurs fidèles arboraient fièrement les couleurs du légendaire groupe de death métal, et le moshpit s’est activé dès les premières notes de Internal Bleeding.  La formation a enchaîné les chansons très rapidement, et ce, en faisant preuve d’un musicianship hors du commun.  Les solos de guitare étaient époustouflants, même que le volume du premier guitariste était peut-être un peu trop bas, les notes plus graves se perdant dans la bassline et la mélodie.  Malgré une absence d’interaction avec la foule entre les chansons, John Tardy était en pleine forme, contrastant quelque peu avec le vibe moins énergique que projetaient ses collègues.  Tout compte fait, Obituary n’a pas manqué de se faire apprécier du public, qui était maintenant fin prêt pour le clou du spectacle. 

- Sergei Lecours

C'était alors au tour des Allemands de Kreator de flouer les planches du Club Soda. Le groupe étant en pleine mission de promotion de son dernier opus, un excellent album soit dit en passant, on pouvait s'attendre à plusieurs morceaux de ce nouveau venu. Cependant, c'est avec l'intro traditionnelle Choir Of The Damned suivie de Horde Of Chaos (A Necrolgue For The Elite) que les vétérans ont choisi d'entamer les hostilités. Il est bon de voir que même si les années continuent de s'accumuler au palmarès de carrière de la troupe, rien ne semble ralentir la formation. Aussi, il n'y a pas que le groupe qui ne peut être arrêté, mais la foule aussi, car tout au long de la prestation, nous avons eu droit à une tonne de mosh pit, plusieurs body surfeur et quelques wall of death. Bref, par la réception des adeptes réunis, on ne pouvait que confirmer les dires de Mille comme quoi il y a une relation bien spéciale qui s’est instaurée au fil des années entre la formation et le public montréalais. Comme si ce n’était pas assez, le choix des chansons était plutôt délectable, mais je dois avouer que j'aurais bien aimé avoir un peu plus de morceaux de la vieille époque, car outre les classiques, plusieurs albums ont été laissés pour compte comme Endorama et Terrible Certainty. Cependant, bien que les gars étaient en forme, l'atmosphère électrisante et la "setlist" grandiose, je n'ai pas trouvé que tout était parfait. En effet, j'ai trouvé que pour la sonorisation nous n'avons pas été les plus chanceux, car la qualité oscillait sans cesse; à certains moments on entendait passablement bien tandis qu'à d'autres, il fallait être attentif pour percevoir le reste de l'orchestre qui était enseveli par la basse trop forte. Sinon, si on oublie cet aspect du concert, j'ai été totalement comblé par cette excellente prestation des vétérans du thrash métal.

- Olivier Marinoff

Une soirée métal sur la coche!! j'en veut d'autres svp!

 

 

Lu 3352 fois Dernière modification le jeudi, 13 avril 2017 03:36
Évaluer cet élément
(1 Vote)