11 Mai 2017

I Prevail: Critique et photos du spectacle à Montréal (2017)

Le Théâtre Corona affichait complet mercredi soir pour la venue du groupe I Prevail accompagné de Cover Your Tracks et de Starset pour débuter la soirée.

C’est la formation Cover Your Tracks qui donne le coup d’envoi de ce spectacle. Étant moins connu du public, le groupe n’a droit qu’à quelques hochements de têtes tout au long de sa prestation. Cette dernière fut plutôt courte soit environ une quinzaine de minutes, ce qui était, selon moi, pas assez. La jeune formation a du potentiel et une bonne présence scénique, on risque donc de les revoir dans un avenir proche.

Il est 20h35 lorsque Starset fait finalement son apparition dans un décor futuriste avec des écrans lumineux de chaque côté de la scène et un écran informatisé transparent. Le guitariste, le drummer ainsi que le bassiste sont tous les trois habillés en astronaute. Le visuel impressionnant est présent tout au long de la prestation et la scène est bien remplie puisque la formation est accompagné d’une violoniste et d’un violoncelliste. Le groupe commence avec la chanson “Into The Unknown” et le public réagit immédiatement. La formation enchaîne ensuite avec “Ricochet” et une bonne majorité des gens présents chantent à l’unisson avec le chanteur. Les morceaux s'enchaînent rapidement et la foule est de plus en plus agitée. La prestation se termine avec la pièce “Monster”, au grand plaisir des fans dans la salle. Starset a bien réussi la tâche de réchauffer la salle pour la tête d’affiche et a certainement conquis le coeur de quelques personnes.

C’est finalement au tour d’I Prevail de monter sur scène et la salle est plus que prête à accueillir le groupe. La prestation commence en force avec la chanson “Come And Get It” et tout le monde chante et bouge. Le groupe enchaînent rapidement les chansons de son petit répertoire et le parterre est agité. Il est impossible de ne pas se laisser charmer par le charisme indéniable des deux chanteurs. L’énergie monte d’un cran lors de la pièce “Already Dead” et il n’y pas de retour en arrière, cette énergie ne fait qu’augmenter tout au long du passage du groupe. I Prevail avait reçu un peu de haine de gens qui disait que c’était juste un groupe de reprises, le groupe a donc décidé de jouer des extraits de “All The Small Things” (Blink-182), “Duality” (Slipknot), “One Step Closer” (Linkin Park) et “Lose Yourself” (Eminem) avant de jouer la reprise qui les a fait connaître: “Blank Space” de Taylor Swift, au grand plaisir de la foule. La soirée se termine trop rapidement sur les morceaux “Worst Part Of Me” et “Scars” sur laquelle on a même droit à un wall of death. Chose certaine, c’est que le groupe a réussi à concrétiser sa place dans le coeur de ses fans québécois et que son prochain passage est très attendu.

Finalement, c’était donc un mercredi soir bien intéressant dans un Théâtre Corona rempli à craquer. Les gens présents espèrent clairement un retour des formations dans un futur proche, évènement que vous ne devriez pas manquer. 

Lu 1649 fois Dernière modification le jeudi, 11 mai 2017 10:23
Évaluer cet élément
(0 Votes)