17 Mai 2017

Yngwie Malmsteen: Critique et photos du spectacle à Montréal (2017)

Yngwie Malmsteen a enflammé le Théâtre Corona ce soir.

Sans hésitation, il faut admettre qu’Yngwie est l'un des meilleurs guitaristes au monde et c'est en spectacle qu'on peut vraiment le constater.

Il est tout simplement flamboyant à voir! Il éclipse totalement les autres musiciens en faisant des prouesses spectaculaires. On ne veut pas qu'il s'arrête, il est complètement dans sa bulle et nous, on fige et on ne peut pas détourner le regard de ses doigts qui  parviennent à faire des solos hallucinants. Il est une vraie bête de scène. Les chansons sont enchaînées rapidement, mais constamment entrecoupées de changement de guitares.

Malgré sa prestation incroyable, le lien avec le public était plutôt tiède, je dirais même froid. On sent que tout est chorégraphié à la seconde sans place à l’improvisation. Les salutations à la foule semblaient forcées. Lorsque le spectacle s’est terminé, les quatre musiciens avaient l’air pressés de partir. D’ailleurs, ils n’ont pas fait de rappel. Personnellement, je trouvais qu’il y avait un ‘’mur’’ entre les musiciens et la foule.

Malheureusement pour les fans de Malmsteen, il n'était pas possible d'acheter de la marchandise puisque le camion de merch n'a pas passé les douanes.

Mention spéciale à son look ultra 80’s avec des pantalons de cuir serré, chemise bouffante et crinière à la glam métal.

Le spectacle s'est donné sur une scène très sobre avec aucun décor à part un énorme mur d’ampli Marshall. Les notes aigue transperçaient les oreilles, c’était vraiment, mais vraiment fort, ce qui est souhaitable dans un spectacle de power metal. Toutefois, on n’entendait pas super bien les voix. De plus, certaines chansons étaient cacophoniques : on ne distinguait pas bien la basse et le clavier.

Selon les nouveaux amis que je me suis fait pendant le spectacle, la popularité de Malmsteen aurait pris une débarque dans les dernières années. En effet, en 2003, il avait rempli le Centre Bell avec le légendaire G3 (Joe Satriani, Steve Vai, Yngwie Malmsteen). Au moins, ce soir, le Théâtre Corona était plein à craquer.

À un certain moment, afin d’animer le public, le bassiste a crié un gros : ‘’TABARNAK !’’ De quoi mettre la foule montréalaise en délire.

Représentative de sa discographie, la liste des chansons a couvert tous les styles qu'a touché Malmsteen. On a eu droit à des ballades autant qu’à des chansons plus heavy, de Rising Force, à World On Fire en passant par Facing The Animal, etc. 

  • Liste des chansons:
  • Rising Force
  • Spellbound
  • Into Valhalla
  • Soldier
  • Like an Angel
  • Paganini
  • Adagio
  • Far Beyond The Sun
  • Arpeggios From Hell
  • World On Fire
  • Now Your Ships Are Burned
  • Evil Eye
  • Solos
  • Heaven Tonight
  • Black Star
  • I’ll See The Light Tonight

Lu 2767 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)