25 Juil 2017

Lamb of God / Behemoth : Critique et photos du spectacle de Montréal (2017) Spécial

La multiplication des cônes oranges et le manque de stationnement au centre-ville m’ont fait manquer la prestation du groupe québécois Cryptopsy, qui ouvrait la soirée pour Behemoth et Lamb of God en ce lundi pluvieux au Métropolis de Montréal.

Les gars de Behemoth sont venus nous livrer leur métal satanique vêtus de leurs costumes typiques. Avec sa fougue habituelle, la formation de Nergal n’a pas déçu ses fans, offrant un spectacle plutôt court mais efficace. Le charisme de Nergal est toujours à point et ses acolytes semblent liés par une union tout aussi mystique à leurs rythmes métal et sataniques. 

La foule a bien répondu aux chansons offertes ce soir, mais c’est durant la pièce Chant for Eschaton 2000 que le feu a pris sur le parterre du Métropolis. Nergal a déjà été en meilleure forme, mais le groupe a quand même livré la marchandise.

Au moment où Lamb of God a foulé la scène, nous étions soudainement dans un tout autre univers. Le Québec adore LOG et, encore une fois ce soir, les fans ont montré cet amour en chantant les paroles avec Randy Blythe et en s’exécutant dans des « mosh pits » et des « circle pits » dignes de ce nom. Le gros point fort de la soirée aura été le choix des chansons, particulièrement vers la fin, avec des pièces comme Set To Fail, Blaken The Cursed Sun et Descending, trois chansons que le groupe n’avait pas jouées depuis un bon bout de temps.

Willie Adler semblait aussi plutôt en forme ce soir et il s’est laissé aller durant quelques chansons, ce qui était plutôt surprenant étant donné qu’il est plutôt calme dans son coin en temps normal. Ses interactions avec Randy étaient plus fréquentes aussi. Parlant d’interactions, peut-être que Mark Morton n’était pas dans son assiette, car il est resté plutôt isolé pendant toute la prestation, sans interagir avec le reste du groupe. Il a tout de même offert une performance musicale impeccable, digne du virtuose qu'il est.

Une autre visite mémorable de Lamb of God et nous avons déjà hâte au prochain album et à la tournée qui s'ensuivra. Mais il faudra prendre notre mal en patience, car le groupe prendra une longue pause avant de retourner en studio. En attendant, merci Lamb of God!

Lu 4522 fois Dernière modification le mardi, 25 juillet 2017 08:59
Évaluer cet élément
(2 Votes)