21 Aoû 2017

Anathema: Compte-rendu et photos du spectacle à Montréal (2017)

Anathema à réussi à remplir l'Astral un dimanche soir, ce qui n'est pas peu dire. Le groupe britannique avait invité les Américains Silver Snakes à faire sa première partie. 

Silver Snakes est un groupe de Los Angeles qui fait un rock expérimental, avec des petites tendances électroniques. Le quatuor a bien utilisé le peu d'espace dont il disposait sur la scène de l'Astral. Comme première visite à Montréal, on peut dire que c'est réussi, car beaucoup de fans les attendaient et ils ne les ont pas déçus. Une chose est certaine cependant, les fans purs et durs d’Anathema n’ont pas particulièrement apprécié les quelques grognements du chanteur pendant les parties plus lourdes du répertoire du groupe.

Anathema a fait son entrée sur scène à 20h pile. Une vidéo à démarré sur le grand écran, qui prenait presque tout l'arrière de la scène, alors que San Francisco retentissait dans les haut-parleurs. Untouchable parties 1 et 2 ont immédiatement suivies.

Les fans du groupe, qui ont rempli la salle, ont accueilli le groupe très chaleureusement; dès les premières notes, ils ont fait savoir leur ravissement.  L'enthousiasme a rapidement pris de l'ampleur et c'est une foule très bruyante qui a accompagné les six musiciens jusqu’à la fin du spectacle. Vincent Cavanagh a d'ailleurs remercié les gens à plusieurs reprises dans un français très approximatif, mais apprécié. Il a également tenu à remercier les gens d'avoir fait de la soirée un spectacle à guichet fermé. De fait, ce sont les frères Cavanagh qui ont jasé avec la foule tout le long du spectacle.

Durant la soirée, Anathema jouera pas moins de 19 pièces de son répertoire. De quoi rassasier les fans les plus endurcis. Le rock progressif atmosphérique du groupe a fait énormément d'heureux ce soir. D'ailleurs, le groupe a pratiquement offert un mini concert en guise de rappel. 6 chansons, environ 45 minutes. Ils en ont profité pour annoncer qu'ils reviendront probablement en février, un peu après leur participation à Cruise to the Edge. N'ayant pas peur d'afficher leurs influences, le groupe jouait Shine on you Crazy Diamond pendant cette annonce, qui a duré pas loin de 2 minutes. En blaguant (en tout cas, j'espère), Vincent a demandé aux gens sur la mezzanine de former un circle pit. Le groupe a alors entamé Fragile Dreams comme dernière chanson.

Les gens ont semblé énormément apprécier leur soirée. Je dois souligner la qualité du son; les nombreuses guitares acoustiques résonnaient de façon magistrale dans la salle. Par contre, ça s’est un peu gâché avec l’éclairage. Dès le début du spectacle, Daniel Cavanagh a d’ailleurs demandé plus de lumière, car il ne voyait pas son clavier. Peut-être qu’il fallait atténuer l’éclairage en raison des nombreuses vidéos projetées tout au long du spectacle. J’en doute, mais c’est possible. 

Lu 576 fois Dernière modification le lundi, 21 août 2017 08:38
Évaluer cet élément
(1 Vote)