03 Sep 2017

Epica / Lacuna Coil / Insomnium : Critique et photos du spectacle de Québec (2017)

Un samedi soir assez chargé nous attendait à l’Impérial Bell de Québec. Au menu, une soirée teintée de voix féminines et de belles mélodies avec les groupes Elantris, Insomnium, Lacuna Coil et Epica.

C’est la jeune formation Elantris qui avait la charge d’ouvrir la soirée. Dès les premières notes, le groupe a su capter l’attention de son public. La voix mélodique de la chanteuse se mariait très bien à celle du chanteur qui manque un peu d’aisance sur scène. Leur manque d’expérience se fait légèrement sentir tout au long de leur présence, mais ce n’est rien pour gâcher leur excellente prestation. Il s’agit définitivement d’un groupe à surveiller dans le futur.

C’était ensuite à Insomnium de venir nous divertir. Le groupe ne s’est pas fait prié pour jouer, les membres sont ravis d’être sur scène et les fans sont plus que contents d’entendre les morceaux de la formation finlandaise. Leur death metal mélodique ne pouvait que nous envoûter et nous transporter dans un univers différent et drôlement réconfortant. Même si le groupe a quelques années derrière la cravate, il était évident que peu ne connaissaient le matériel présenté, il s’agissait donc d’une belle découverte pour un bon nombre de personnes. Finalement, les membres étaient bien sympathiques, nous glissant quelques mots en français et en finnois, au grand plaisir des gens dans la salle.

C’était au tour de Lacuna Coil de fouler les planches de l’Impérial Bell. Déjà, on peut voir que les membres sont en forme et enthousiastes à performer pour nous. La formation avait choisi de mettre l’accent sur les chansons de son plus récent album, “Delirium” commençant avec “Ultima Ratio” qui a un très bon effet sur la foule. Les membres nous transporte rapidement dans leur sanitarium avec leurs costumes tachés de sang et leurs maquillages qui les transforment en morts. La chanteuse Cristina Scabbia fait preuve d’un dynamisme incroyable et interagit avec la foule à toutes les occasions, faisant des jeux de mots pour annoncer le titre de la prochaine chanson. Le moment fort de la prestation est définitivement lorsque le groupe entame les premières notes de leur chanson “Our Truth” qu’une majorité de gens connait. La performance se termine avec la chanson “Nothing Stands In Our Way” qui est également le titre du livre relatant leur 20 ans de carrière, montant l’énergie d’un cran dans la salle et finalisant cette bonne prestation.

C’est enfin le temps pour Epica de monter sur scène. Fidèles à leur habitude, les musiciens sont dynamiques et enthousiastes, en particulier le claviériste, qui ne semble jamais se calmer. La performance commence sur une bonne note avec la chanson “Eidola” qui nous transporte immédiatement dans le monde de la formation, mélangeant avec brio la voix douce de la chanteuse Simone Simons et la voix rauque du guitariste Mark Jansen. L’énergie du groupe est contagieuse et on ne peut s’empêcher de se laisser la tête au même rythme que la crinière rousse de la chanteuse. Les morceaux s’enchaînent rapidement, trop rapidement, et la foule est   visiblement enchantée par le choix des pièces. Il faut dire que le groupe avait choisi plusieurs favorites comme “Unleashed”, “The Essence Of Silence” et “Unchain Utopia” durant lesquelles une majorité des gens chantaient. De plus, nous avons eu droit à une première. En effet, ils ont joué la chanson “Wheel Of Destiny” qui figure sur leur nouvel EP “The Solace System” paru le 1er septembre. La fin est venue drôlement rapidement et c’était déjà le rappel. Les membres sont revenus progressivement sur scène devant une foule qui scandait des “HÉ”. Peu de temps après, le claviériste était rendu debout sur une rampe de la salle, au grand plaisir des fans. Finalement, question de bien terminer la soirée, Madame Simons a demandé un wall of death sur la dernière chanson, mettant fin à une excellente soirée.

Bref, ce fut un beau moment mélodique qui a su nous transporter dans un autre univers le temps d’une soirée. Le prochain passage de ces groupes dans notre province est à surveiller si vous voulez passer une belle soirée.

Lu 1095 fois Dernière modification le dimanche, 03 septembre 2017 10:49
Évaluer cet élément
(4 Votes)