10 Oct 2017

Mastodon: Critique et photos du spectacle à Montréal (2017)

Hier soir, on a eu droit à tout un spectacle au MTelus. Le groupe de post-rock/post-metal Russian Circles a ouvert la soirée, puis Eagles of Death Metal a enchaîné avec ses chansons rock, pour finalement céder la place au groupe de heavy metal Mastodon.

La soirée a débuté avec un band de post-rock/post-metal originaire de Chicago et composé d'un guitariste, d'un bassiste et d'un batteur. Russian Circles n'a eu que 30 minutes pour partager sa musique avec le public, mais le trio a très bien utilisé son temps. Les quatre pièces qu'il a eu le temps d'interpréter étaient hypnotisantes. Malgré que la foule n'ait pas semblée particulièrement soulevée par ce groupe, son emballement pour les groupes suivants a fait en sorte qu'une atmosphère légère et joyeuse, teintée de curiosité, régnait dans la salle dès les premières notes jouées. En trente minutes, le trio a réussi à exciter la foule tout en la gardant dans un calme contrôlé grâce à l'emprise exercée par les multiples cascades de notes.

Suivant le band instrumental, le groupe Eagles of Death Metal a soulevé la foule avec sa prestation. Dès son arrivée sur scène, le groupe a reçu une énorme salve d'applaudissements. Visiblement, le public était ravi de revoir les excentriques musiciens rock. Du début à la fin de leur show, les EoDM ont fait grimper l'énergie des spectateurs réunis. Ils ont fait de la deuxième partie de la soirée une sorte de party coloré dans lequel toute la foule s'est amusée.

Pour conclure la soirée, les membres de Mastodon se sont calmement avancés sur scène et ont projeté sur leurs fans tout leur talent musical. Le groupe était visiblement heureux de jouer devant ses fans québécois. D'ailleurs, à plusieurs occasions, Troy Sanders s'est joyeusement exclamé que le public montréalais était génial. Pour ma part, j'étais particulièrement contente d'entendre Crack the Skye, qui est l'une de mes chansons préférées par Mastodon ; plusieurs fans autour de moi semblaient l'apprécier tout autant.

Cette soirée en fut une bien belle. Voir les artistes s'égayer devant leurs fans procure un sentiment fantastique. Les membres des trois groupes se sont manifestement beaucoup amusés. À la sortie de la salle, presque tous les spectateurs affichaient un air ravi et un sourire. Chacun semblait avoir entendu l'une de ses pièces favorites.

Vivent les artistes visiblement heureux de jouer devant leurs fans 

 

Lu 1393 fois Dernière modification le mardi, 10 octobre 2017 06:17
Évaluer cet élément
(1 Vote)