19 Oct 2017

D.O.A.: Critiques et photos du spectacle à Montréal (2017)

Le groupe canadien de punk D.O.A. était de passage au Petit Campus hier soir. Il était accompagné de Fightface et de Hood Rats, deux groupes originaires de Montréal. Les trois bands se sont donnés à fond et ont enchanté la foule massée dans la petite salle.

Malgré qu’il n’ait pas beaucoup de temps sur scène (seulement une trentaine de minutes), le trio formant Hood Rats a enjoué les quelques personnes présentes dès l’ouverture des portes. Je ne connaissais pas ce groupe : ce fut une découverte appréciée. Jouant du punk rock, les membres de ce groupe ont visiblement beaucoup de plaisir à se trouver sur scène. Fait intéressant, le batteur est également le chanteur principal. Si je me fie à ses innombrables expressions faciales colorées, ce gars ne monte sur scène que pour s’amuser. Le guitariste et le bassiste semblaient, eux aussi, n’être là que pour divertir des éventuels fans, ce qu’ils ont, à mon avis, réussi avec brio. Ils ont joué une dizaine de chansons, incluant This Party Sucks, Prisoner of War et Stand up and Fight.

Prenant le relais, FIGHTFACE est monté sur scène en y mettant beaucoup d’énergie. N’ayant, lui non plus, pas beaucoup de temps pour performer, le groupe a tout de même soulevé la foule avec ses pièces énergiques. Ce groupe ne m’était connu que de nom. J’ai adoré sa prestation. Sympathique gaillard, le chanteur ne cessait de lancer des regards empreints de défi au public. Le band a, entre autres, interprété les pièces I kill for you, Outerspace Ninjas et Dead? Or Undead ?.

Finalement, D.O.A. a complété la soirée en nous offrant ses meilleurs morceaux. The Enemy, Who the Hell do you think you are?, I’m Right, You’re Wrong et Fucked up Donald étaient au rendez-vous. Dans la sale se trouvaient des gens visiblement satisfaits de la performance donnée par le groupe. Certains fans sont même allés jusqu’à monter sur scène − pendant un très court instant seulement, se faisant rapidement repousser par Joey "Shithead" Keithley, le chanteur. Malgré sa 40e année passée dans le milieu musical, Keithley semble toujours aussi enjoué par la scène et le public.

Bref, ce fut une soirée remplie d’intenses mélodies qui hanteront mes pensées dans les prochains jours.

Si vous ne connaissez pas encore FIGHTFACE et HOOD RATS, passez écouter leurs chansons sur Bandcamp : ce sont deux groupes qui méritent d’être connus.  

 

Lu 880 fois Dernière modification le jeudi, 19 octobre 2017 08:07
Évaluer cet élément
(0 Votes)