06 Nov 2017

Arch Enemy: Critique et photos du spectacle de Montréal (2017)

Hier soir, quatre groupes géniaux se sont réunis au MTelus pour donner un show sensationnel.

Le groupe américain Fit for an Autopsy a ouvert la soirée, suivi du band anglais While she sleeps. Tous deux n’ont eu qu’une trentaine de minutes sur scène, mais ils ont très bien utilisé leur temps. D’abord, Fit for an Autopsy a eu le temps de jouer 6 chansons, dont Heads will hang, Absolute Hope Absolute Hell et Iron Moon. Pendant toute sa performance, le groupe a fait lever la foule, l’emmenant à être impatiente d’entendre les prochains groupes.

Puis, While she sleeps a pris le relais pour continuer de soulever la foule. Ils ont commencé leur prestation en interprétant You are We, la chanson-titre de leur plus récent album. Ils ont également interprété, entre autres, Brainwashed, Silence Speaks et Hurricane. Pour s’assurer que le public était bien réveillé, Lawrence Taylor, le chanteur, a invité la foule à faire du crowd surfing… pour ensuite se lancer lui-même au-dessus de la foule, bien ravie de l’attraper.

Après de nombreux encouragements des deux premiers groupes afin que le public n’en puisse plus de devoir attendre pour voir les deux têtes d’affiche, Trivium est enfin monté sur scène. Après trois ans d’absence sur les scènes québécoises, le groupe a choisi comme première chanson The Sin and the Sentence, la chanson-titre de son dernier album. Trois autres chansons du même CD ont été interprétées : Betrayer, The Heart from your Hate et Thrown into the fire. Pour encourager le public à participer à ce show, Matt Heafy, le chanteur, a lancé : « Jusqu’à maintenant, la meilleure foule qu’on a eue, c’est celle de… New York City. » Après avoir répété cette phrase quelques fois, il nous a incité à chanter avec lui afin de devenir la meilleure audience. Ainsi, la foule a chanté fort et a fait une vague humaine pour arriver à ses fins. Y sommes-nous arrivés ? À voir le visage illuminé des musiciens, je dirais qu’ils ont été séduits par les Québécois !

Finalement, après plusieurs heures d’échauffements, le public a enfin pu accueillir le groupe tant attendu Arch Enemy. Sa première chanson : The World is Yours. Visiblement, Alissa était ravie de revenir dans sa ville natale. Elle nous a dit être extrêmement contente d’être sur la scène où elle a vu tant de groupes jouer depuis ses 13 ans. À de nombreuses reprises, le groupe a su charmer son audience : d’abord, Alissa s’est adressée à nous en parlant fréquemment en français, puis les guitaristes nous ont montré, une fois de plus, leur talent en interprétant des solos et des duos incroyables, et, finalement, Daniel Erlandsson, le batteur, s’est montré d’une précision inébranlable pendant chacune des pièces. Pendant l’une des chansons, Alissa s’est approprié un drapeau québécois afin de le faire danser au son des guitares. La fierté dans son visage à cet instant était magnifique à voir.

Bref, ce fut une soirée splendide. Tous les membres des quatre groupes ont visiblement eu beaucoup de plaisir sur la scène du MTelus. Tous sont sortis de la scène avec le sourire. Et tous les fans présents ont quitté la salle avec la même expression faciale que les musiciens.

Lu 3227 fois Dernière modification le lundi, 06 novembre 2017 13:29
Évaluer cet élément
(4 Votes)