17 Mar 2018

Soulfly: Critique et photos du spectacle à Québec (2018)

Max Cavalera et l'équipe de Soulfly ont décidé de faire une tournée dans laquelle ils interprètent l'album Point Blank de Nailbomb de 1994. Le groupe était de passage dans la grande capitale, au bar l'Anti de Québec. Un spectacle très intime, devant environ 200 personnes, qui comptait 5 groupes : The Outborn, Uncured, Lody Kong, Today is the Day et Soulfly.

C'est The Outborn, un groupe de death métal progressif de Québec, qui avait la lourde tâche d'ouvrir cette soirée. La formation est entrée sur scène à 19h avec la pièce Gula. La pièce a donné le ton au spectacle, sous les riffs rapides et les cris puissants du chanteur. Une courte prestation de quatre chansons, dont une pièce inédite de leur prochain album (ça promet!). Bref, une puissante performance, courte, mais convaincante.

Ensuite, ce fut le tour de Uncured, un band de New York. Première impression, les jeunes sont à peine majeurs, mais ils maîtrisent leurs instruments à la perfection et sont très pro. Ils ont conquis la foule tout au long du spectacle. Un son très prog et très death. Une belle découverte.

Puis vint le tour de Lody Kong, le groupe des fils de Max Cavalera, Igor et Zyon. Vocalement parlant, la pomme n'est pas tombée loin de l'arbre. Leur son fait appel au thrash et au punk, le tout maintenu ensemble par des percussions étanches. Une excellente performance, j'ai hâte de voir ce que ce groupe nous réserve dans un avenir rapproché.

Today is the Day, groupe de Nashville, firent ensuite leur entrée. Première réaction, un son peu commun. Un mélange de métal, de noise, de psychedelia, de rock et de punk. Il ne fallut pas longtemps par contre pour que la foule s'enflamme. Circle pit, body surfing, les cris de la foule, tout était présent. Une très belle performance qui a su gagner le public.

Ce fut enfin au tour de Soulfly de faire son entrée sur scène. La foule impatiente a accueilli Max très chaleureusement. Le groupe a commencé le spectacle avec la pièce Wasting Away et a joué dans l'intégralité l'album ''Point Blank''. Max est encore en grande forme. Ses riffs sont toujours aussi puissants et sa voix, malgré un certain vieillissement, est encore capable de livrer la marchandise. Le groupe a bien réussi à travailler la foule. En dehors d'un solo de guitare durant lequel tout le monde a quitté la scène, ils sont restés fidèles à l'album. Cependant, le temps jouant contre eux, ils ont dû couper trois pièces du setlist. La pièce Vai Toma no Cú, For Fuck's Sake et une pièce de Soulfly, Refuse/Resist. Le groupe a terminé le tout avec la pièce Eye for an Eye de Soulfly. Le public semblait très satisfait de sa soirée, malgré que plusieurs auraient aimé deux ou trois titres de plus de Soulfly, ou tout simplement Roots de Sepultura. Néanmoins, personne n'est reparti la tête basse du spectacle.

Lu 1467 fois Dernière modification le samedi, 17 mars 2018 21:16
Évaluer cet élément
(0 Votes)