31 Mar 2018

Ex Deo: Critique et photos du spectacle à Montréal (2018)

Pâque se voulait thématique cette année comme Ex Deo redonnait vie à l'Empire Romain le temps d'une soirée aux Foufounes Électriques. De plus, le Québec était aussi à l'honneur comme même les groupes d'ouverture, Valfreya et Distoriam, étaient aussi de notre province.

Distoriam avait donc la lourde tâche de lancer les hostilités. C'est avec leur métal plutôt celtique que la troupe a fait danser la foule. J'avais survolé la musique du groupe et j'avais bien aimé, mais je ne pensais pas tripper autant en les voyant en concert. Non seulement la musique est bonne, mais la prestation scénique du groupe qui mélange humour et autodérision est tout simplement savoureuse. D'ailleurs, nous avons eu droit à ce qui doit être le premier "wall of love" de l'histoire où les calins remplaçaient les bousculades. À mon avis, le seul point négatif de la prestation fut la sonorisation. Sinon, s'il s'agit du pire groupe de l'histoire, comme le disait un des chanteurs, je compte bien les suivre activement à compter de maintenant.

Après cette prestation forte en humour, c'était à Valfreya de prendre les choses en main. À mon avis, la formation était la meilleure pour faire la transition, car sa musique est le juste milieu entre le style folklorique et death mélodique. Bien que j'adore la troupe, j'ai trouvé que l'ambiance ne levait pas beaucoup. Est-ce que la foule se gardait de l'énergie pour la tête d'affiche? Je crois bien que oui, car une complicité semblait pourtant s'être bien installée entre les deux partis. De plus, même si l'audience était plus tranquille, nous avons eu droit à plusieurs "mosh pit" et même un "wall of death". Aussi, lorsque le groupe a amorcé une pièce plus folk, l'ambiance s'est soudainement redressée. Au final, j'ai trouvé que pour la prestation de Valfreya il y a eu deux gros points faibles. Le premier était encore une fois le son qui n'était pas optimal. Le second, j'ai trouvé que les musiciens, outre la chanteuse, semblaient cloués à leur place; j'ai déjà vu la troupe plus active dans le passé, mais ça, je le mets sur la faute sur la petite scène.

Après avoir été forcé de reporter le spectacle prévu en septembre, Ex Deo était finalement de retour à Montréal. Presque 6 ans se sont écoulés depuis le dernier passage du groupe dans sa ville natale (si je ne me trompe pas, la dernière fois c'était pour le Paganfest 2012). Ce n'était donc pas une surprise de voir une foule si enthousiasme et ''crinquée'' au maximum. À vrai dire, je crois que la caisse claire n'avait même pas résonné à une dizaine de reprises que déjà de puissants et violents "mosh pit" se dessinèrent sur le parterre de la petite salle. Cette fois-ci, le son était mieux que pour les deux groupes précédents, mais quand même fragiles, car il arrivait qu'on perdait momentanément une guitare ou le chant dans le mix. Par contre, pas le choix de souligner l'éclairage puisque les installations ont semblé être utilisé à leur plein potentiel. On peut s'avouer chanceux d'avoir pu bénéficier d'une formule aussi intime, et ce, avec des musiciens de ce calibre, car ce n'est pas souvent que cela arrive. D'ailleurs, une mention spéciale se doit d'être faite à l'égard du batteur Oli Beaudoin qui a su en mettre plein la vue lors de son solo de batterie.

Finalement, j'ai été surpris par Distoriam et comblé par Valfreya. Chose certaine, je vais retourner volontiers revoir ces deux groupes. Pour ce qui est d'Ex Deo, j'avais beaucoup d'attente face à leur prestation et ceux-ci les ont largement dépassés. En outre, encore une fois les gars nous ont démontré que peu importe que ce soit sous la bannière d'Ex Deo ou Kataklysm, on ne peut s'attendre qu'à de la qualité.

Setlist

The Rise Of Hannibal

I, Caligvla

The Tiberius Cliff (Exile To Capri)

Pollice Verso (Damnatio Ad Bestia)

Interlude Solo de Batterie

Carthago Delenda Est

Ad Victoriam (The Battle Of Zama)

Legio XIII

The Final War (Battle Of Actium)

The Roman

Romulus

Lu 2070 fois Dernière modification le samedi, 31 mars 2018 10:58
Évaluer cet élément
(2 Votes)