11 Avr 2018

Cradle Of Filth: Critique et photos du spectacle à Montréal (2018)

Cradle Of Filth était de passage à Montréal en ce mardi soir. Afin de combler cette soirée au Théâtre Corona, la formation britannique était accompagnée de Uncured et Jinjier.  

Lors de son dernier passage, la formation de death progressif Uncured avait su susciter l'attention de plusieurs, mais ce ne fut malheureusement pas le cas ce soir. Bien que la troupe a du bon matériel, la foule n'a visiblement pas été comblée. De plus, malgré les nombreuses demandes des musiciens, les fans n'étaient pas vraiment réceptifs. Bref, c'est une prestation bien normale qui ne passera pas à l'histoire que nous avons eu droit.

Jinjer était donc là pour reprendre les choses en main. Bien que ce soit le premier passage dans la métropole du groupe, celui-ci n'a pas semblé intimidé. Bien au contraire! Nous avons eu la chance d'être témoins d'une bonne performance par d'excellents musiciens qui dispose de beaucoup de matériel intéressant. La chanteuse, Tatiana Schmaylyuk, nous en a mis plein les oreilles avec son chant brutal qui rappelle le style d'Alissa White-Gluz lorsqu'elle était dans The Agonist; une formule plutôt gagnante. Côté technique de scène, nous avons été choyés, car le son était excellent et l'éclairage époustouflant. De plus, l'ambiance n'était même pas comparable à la formation précédente, car les fans et la troupe avaient une bonne complicité. Malheureusement, Jinjer a été forcé de conclure sa prestation hâtivement puisque son temps alloué était visiblement écoulé. Gageons que le prochain passage du groupe ukrainien ne tardera pas.

C'est un Théâtre Corona plutôt rempli qui a accueilli Cradle Of Filth qui était de passage pour promouvoir son excellent dernier opus: Cryptoriana - The Seductiveness Of Decay. Cela ne prit que l'arrivée d'un Dani Filth la tête couverte par une capine pour rallumer les braises que Jinjer avait laissées. Dès cet instant, la foule était conquise par le groupe et l'a très bien démontré avec de monstrueuses mosh pit d'une intensité sévère. De plus, ce n'était pas juste la foule qui était en grand forme, car les musiciens l'étaient tous surtout Dani et Lindsay. D'ailleurs, je ne me souviens pas avoir déjà vu la claviériste être aussi énergique autant sur le point vocal que pour sa performance. Cependant, tout n'était pas parfait lors de ce concert. Si nous avons eu droit à une bonne sonorisation pour le groupe précédent, ce n'était pas le cas de la tête d'affiche. Les guitares étaient principalement enterrées dans le mix, mais ce n'était pas le pire, car le clavier, outre lors de moment solo, était presque uniquement percevable pour une oreille qui connait bien la musique du "band". De plus, j'ai trouvé un peu étrange que seulement deux morceaux du dernier album soient joués tandis que la tournée avait pour but de promouvoir cette dernière offrande, mais c'est vrai que la discographie de la troupe commence à être assez imposante avec ses 12 longs jeux. D'ailleurs, selon les dires de Dani nous devrions avoir bientôt une version réenregistrée de Cruelty And The Beast pour souligner le vingtième anniversaire de cet opus. Sinon, nous avons eu droit à un très bon concert avec un excellent choix de chansons, mais pas le meilleur que j'ai vu de Cradle.

Finalement, nous avons eu droit à tout qu'un événement en ce début de semaine. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts que Cradle Of Filth n'oubliera pas le Québec si une tournée est prévue pour les 20 ans de Cruelty And The Beast. Sinon, il ne reste qu'à demander à Eugénie Bouchard de convaincre Dani et ses acolytes de revenir.

Setlist

Ave Satani (Intro)

Gilded Cunt

Beneath The Howling Stars

Blackest Magick In Practice

Heartbreak And Seance

Bathory Aria

Dusk And Her Embrace

The Death Of Love

You Will Know The Lion By His Claw

Rappel

A Bruise Upon The Silent Moon (Intro)

The Promise Of Fever

Nymphetamine (Fix)

Her Ghost In The Fog

Born In A Burial Gown

From The Cradle To Enslave

Blooding The Hounds Of Hell (Outro)

Lu 4484 fois Dernière modification le mercredi, 11 avril 2018 22:52
Évaluer cet élément
(1 Vote)