Hier soir, le Café Campus était envahi par une foule un peu bizarre : des gens de tous âges, des femmes en robes avec une fleur dans les cheveux et des hommes avec les cheveux enduits de gomina côtoyaient des rockers, des gens ordinaires… bref bien malin celui qui aurait pu deviner ce qui se tramait.
Plus.